Alpha Condé à Mamou : ‘’Sékou Touré n’a pas eu peur de de Gaulle, pourquoi je vais avoir peur de quelqu’un ?

Print Friendly, PDF & Email

CAMPAGNE 2020- L’esplanade de la maison des jeunes de Mamou a abrité ce mercredi 15 octobre 2020, la cérémonie de réception du Président de la République, Alpha Condé. Ils étaient nombreux venant de tous les coins et recoins tous des sous-préfectures habillés aux couleurs du parti au pouvoir à rallier le centre de la ville carrefour.

La veille de la réception du Chef de l’Etat, toutes les corporations ont été invitées à assister à la réception du Président de la République. Le marché, les boutiques et magasins sont restés fermés durant la cérémonie.

Aliou Diallo membre du RPG, dans son mot de bienvenue, dira : « Mamou, vous dit merci suite à la réalisation des différentes infrastructures à l’occasion de la fête tournante et espère être parmi les bénéficiaires d’autres infrastructures lorsque vous serez élu. »

Alpha Condé, prenant la parole, explique pourquoi il s’est adressé à ses militants par visioconférence. Il précise : « Je me suis adressé à vous par visioconférence, parce que je voulais montrer aux jeunes, l’exploit du numérique. Mais comme il y a des gens qui aiment voler, mentir en disant que je suis malade couché, est ce que quelqu’un comme vous me voyez est malade ? Alors me voici devant vous (démonstration de pas de danse). »

S’agissant de la constitution, Alpha Condé a expliqué qu’il veut que la Guinée soit à l’avant-garde du monde moderne. C’est pourquoi, Il argumenté : « Dans la constitution, je voudrais qu’il y ait la parité au niveau des instances du pouvoir. » Il a pris l’exemple de la HAC, « L’excision est interdite tout comme la polygamie », enfonce-t-il.

Dans les perspectives, Alpha Condé précise : « Il y aura 100 mille entrepreneurs jeunes d’ici 2023. Je ne vais pas laisser la Guinée avec ceux qui l’ont mise à terre. La Guinée sera le 2ème pays d’Afrique après le Nigeria dans le cadre du développement économique. »

Parlant du référendum du 22 mars dernier, Alpha Condé avoue qu’il a eu la guerre contre lui.

« Il y a des présidents qui ont fait quatre mandats, cinq mandats, on les félicite. Mais, quand j’ai voulu faire le référendum c’était la guerre contre moi. Mais nous en Guinée, on n’a pas peur. Sékou Touré n’a pas eu peur de de Gaulle, il a voté non, pourquoi on va avoir peur de quelqu’un ? Je n’ai peur que de Dieu. Aujourd’hui, mon frère Alassane veut le 3è mandat, vous avez entendu les Blancs le critiquer ? Alors Guinéens, soyons fiers de notre indépendance, soyons fier de notre souveraineté, nous ne prendrons jamais d’ordre chez quelqu’un, le seul qui peut me donner l’ordre c’est le peuple de Guinée. Ayez confiance en la Guinée. Jeunesse, êtes-vous prêts à gouverner ? (…) », demande-t-il au public qui répond en chœur. 

C’est avec des gestes gymnastiques qu’Alpha Condé a clos la réception.

Ousmane Loppe Barry, correspondant à Mamou

622 12 43 45

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.