Alpha Condé au chevet des militaires et civils blessés…

Print Friendly, PDF & Email

Le président Alpha Condé, donné pour  »gravement malade et évacué » est sorti mercredi du palais présidentiel pour être au chevet des malades, blessés lors des dernières violences.

Au BQG du camp Samory Touré et à l’hôpital Donka, dans l’enceinte du camp Camayenne, le chef de l’Etat a dit sa joie de savoir que les médecins soignent les militaires et les civils sans distinction.

 

 

 

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.