Connect with us

Politique

Alpha Condé et ses hôtes à Kaléta et Souapiti : ‘’la Namibie viendra chercher l’expertise en Guinée’’

En marge du forum des énergies renouvelables qui se tient à Conakry, le président guinéen a effectué ce mercredi 12 juin, une visite guidée sur les barrages de Kaléta (en exploitation) et Souapiti (en construction).

Alpha Condé était accompagné de plusieurs personnalités étrangères qui sont venues participer à la rencontre de Conakry au forum sur les énergies renouvelables en Afrique.

Sur ces deux sites, les hôtes du président guinéen ont apprécié les efforts qu’il a consentis pour permettre à la Guinée d’améliorer sa production énergétique.

« Ces réalisations du président Alpha Condé ne sont pas simplement pour la Guinée, elles sont pour l’Afrique et il faut le voir dans ce sens, il faut voir que ce qu’il produit ici peut être exploité ailleurs sur le continent. Je comprends beaucoup mieux pourquoi c’est le président Alpha Condé qui est le champion pour les énergies sur le continent et je suis tout à fait rassurée de son leadership pour l’ensemble du continent. Ce qui me marque, c’est le transfert des connaissances, quand vous aviez commencé ce programme, il y avait beaucoup plus d’employés étrangers que de Guinéens mais aujourd’hui, on est dans une transformation, puisqu’il y a plus d’employés guinéens que d’étrangers. Lorsqu’on décidera de la construction d’un projet de ce niveau en Namibie, on n’ira pas chercher l’expertise en Chine mais plutôt en Guinée », a dit Netumbo Nandi-Ndaitwah, vice-première ministre de la Namibie.

Après la construction du barrage de Kaléta en 2015 d’une capacité de 240 mégawatts, la production énergétique de la Guinée s’est améliorée mais la demande reste encore élevée par rapport à la production surtout en saison sèche où Kaléta ne fonctionne pas à 100%. Pour combler ce déficit énergétique et permettre à Kaléta de fonctionner à 100% en et en toute saison, les travaux de Souapiti (450 mw) ont été lancés. Ce barrage va non seulement produire plus, mais va permettre à Kaléta de fonctionner en toute saison grâce à sa capacité de retenue d’eau.

Pour le directeur général de l’agence internationale pour les énergies renouvelables, grâce à ces réalisations, la Guinée est sur la bonne voie en matière d’énergies renouvelables.

« Les accomplissements qui ont été faits par le président Condé son très remarquables, je suis convaincu que la Guinée va passer à 100% d’énergie renouvelable. L’énergie hydroélectrique va emmener la stabilité au niveau de la production avec la combinaison d’autres énergies renouvelables. Donc, on peut dire que la Guinée est sur la bonne voie en matière d’énergies renouvelables », a soutenu Francesco La Camera.

Pour sa part, le directeur chargé de la coopération et du développement de la commission de l’union européenne, le projet Souapiti peut permettre le développement de la coopération entre la Guinée est ses partenaires techniques et financiers.

« Ce projet est extrêmement important, parce que si on peut l’appeler comme ça, c’est une collaboration sino-guinéenne-européenne, parce qu’une bonne partie de l’électricité qui sera produite ici sera vendue dans d’autres pays africains à travers une dorsale de transmission qui est financée par l’union européenne. Donc c’est un projet sur lequel on peut ensemble développer une coopération sur la base de la capacité des Guinéens, des Chinois et des européens », soutient Monsieur Stephano.

Sur le terrain, le directeur général de Souapiti a expliqué que le préremplissage de Souapiti va commencer dans les prochains mois pour permettre à Kaléta d’avoir suffisamment d’eau pour fonctionner. Plus loin, il assure que les travaux sont en avance par rapport au délai indiqué pour achever ce chantier.

Thierno Sadou Diallo, envoyé spécial

626656539

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook