Connect with us

A la Une

Alpha Condé en Indonésie, Chine et (peut-être) en Iran  : à la recherche… du magot

Published

on

Il a repris les airs jeudi dernier pour l’Asie. Le président guinéen Alpha Condé passé par Paris, posera ses valises en Chine où un montant faramineux de 17 milliards de dollars a été dégagé par la 2è puissance du monde pour l’Afrique.

Selon l’agence chinoise Xinhua, des institutions commerciales et financières chinoises et africaines ont signé un total de 39 accords d’une valeur totale d’environ 17 milliards de dollars jeudi à Beijing. Ces accords, précise Xinhua, ont été conclus à la veille de la réunion qui abordera les résultats du Sommet de Johannesburg du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) qui s’est tenu l’année dernière.

Selon certaines indiscrétions, le numéro un guinéen, sauf dernière décision, va rencontrer le géant minier Chinalco après la décision de Rio Tinto de quitter le Simandou. Son ministre d’Etat Kassory Fofana y a déjà installé ses quartiers.

D’abord à Jakarta, en Indonésie, plus grand pays musulman du monde, devenu un dragon de l’Asie au sud-est, où il prendra part au 12è sommet du forum mondial islamique. Là aussi, Alpha Condé en profitera pour convaincre les investisseurs indonésiens à investir dans son payst.

Après donc  la Chine dans son agenda, selon nos informations, Alpha Condé pourrait se rendre au pays des Ayatollah à Téhéran pour profiter de l’ouverture du pays en Afrique. L’Iran, l’autre mastodonte du proche-orient, bouscule en ce moment les pays africains pour se faire une place et surtout se positionner  à l’international face surtout à l’Arabie Saoudite.

Tout ça, soutient un proche du président, c’est pour appuyer les mégaprojets lancés il y a peu par le chef de l’Etat. Et le 04 août 2016 ne le trouvera  (peut-être) pas à Conakry…

Par Mediaguinee

Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Repondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *