Alpha Condé : “j’ai dit à Poutine de dire à ses compatriotes de respecter la Guinée…”

Print Friendly, PDF & Email

A Tormèlin, dans Fria, le président Alpha Condé a distribué dimanche des piques chaudes à tour de bras. Réputé pour ses propos crus, le chef de l’État guinéen a demandé à RUSAL de respecter la Guinée et ses lois. Il a mis entre autres l’accent sur la pollution que dénoncent les populations dans la ville minière. Extraits de son discours (traduit du soussou en français par Mosaiqueguinee)…

« Aucun minier ne nous volera maintenant. Je sais ce qui se passe à Fria. Lorsque le ministre russe est venu en Guinée, je lui ai dit. Le ministre des transports et Rusal s’associeront. Rusal fait certaines choses qui ne sont pas bonnes. Il se trouve que nous sommes très d’accord avec les russes. Lorsque la France nous a lâché en 1958, ce sont les russes et les chinois qui nous ont aidé. Pour preuve, lorsque j’ai été réélu, le président de la Russie a été la première a nous féliciter. Mais que cela ne tienne, j’ai dit au président Poutine de dire à ses compatriotes (Rusal) de respecter la Guinée et les lois de la république. Il n’y a pas que RUSAL, ce message s’adresse aussi à tous les miniers investissant en Guinée pour ne pas que leurs pollutions continuent à nous fatiguer. L’environnement guinéen ne doit pas être sali»

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.