Alpha tacle ses ministres : “le gouvernement est le premier à être indiscipliné”

Print Friendly, PDF & Email

Apparemment le slogan “gouverner autrement ” du président de la République, chef de l’État, se traduit surtout par sa volonté à faire respecter les règles et lois de la République. Du moins c’est ce qu’il nous a fait comprendre ce samedi 5 décembre 2020 lors de la cérémonie inaugurale du Bureau régional des Transports terrestres de Conakry à Matam. Appelant l’ensemble  de la population à un changement de mentalité, le Professeur Alpha Condé n’y est pas allé par quatre chemins pour réitérer sa volonté de mettre de l’ordre dans l’administration guinéenne. Selon le président de la République, plus rien ne sera toléré. 

« Le changement au niveau du gouvernement c’est la lutte contre la corruption. Vous avez bien vu la nouvelle loi que nous avons votée, aucun ministre ne pourra plus créer des structures à travers sa femme. Nous sommes en train de faire le tour des contrats de toutes les sociétés où des ministres ou bien des Généraux, leurs DG seront rayés. Ils n’auront pas droit à un seul marché public. Cela doit être clair pour tout le monde (…). J’ai été à Kigali, j’ai été en Namibie, vous ne verrez même pas un petit papier dans la rue. Chez nous, les citoyens sont indisciplinés. Le gouvernement est le premier à être indiscipliné parce que parfois les ministres se donnent des droits dans la circulation qu’ils n’ont pas. Même les gens qui n’ont pas le droit d’avoir une flèche se donnent des flèches. Tout ça va changer », a-t-il déclaré. 

Si à son avènement au pouvoir une licence de pêche pouvait servir plusieurs bateaux de pêche, aujourd’hui cela n’est plus possible. Le président Alpha Condé met en garde contre toute tentative de falsification et de corruption. « À mon arrivée, une licence de pêche pouvait servir 4 ou 5 bateaux. Nous avons sécurisé les licences de pêche. Si vous photocopiez, ça sera noir. Donc, il n’est plus possible d’utiliser une licence pour deux bateaux. Au niveau des administrations aussi, les gens imitent les signatures des ministres et engagent des salariés fictifs. Cela aussi n’est plus possible, parce que tous les logiciels seront dotés de documents sécurisés et il ne sera pas possible de les falsifier. Là aussi, nous allons mettre de l’ordre. Il y a beaucoup de faux fonctionnaires qui sont payés, qui touchent les salaires. Ça aussi, nous allons le savoir. Alors quand je dis ‘’gouverner autrement’’, certains prennent ça à la légère mais ils vont subir les conséquences. Moi, je connaissais le peuple de Guinée, je ne connaissais pas l’administration, je ne connaissais pas les cadres. Mais je commence à les connaître. À partir de maintenant, chacun va respecter la loi », assure-t-il. 

Maciré Camara 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.