Alpha-Embaló : un médiateur appelé Denis Sassou-Nguesso

Print Friendly, PDF & Email

Entre les présidents guinéen Alpha Condé et bissau-guinéen Umaro Sissoco Embaló, le courant ne passe plus. Le second garde une dent contre le premier, l’accusant d’avoir soutenu son rival Domingos Simões Pereira lors de la dernière présidentielle de 2019 dans son pays. La rivalité est si forte entre les deux hommes que Conakry a ”gommé” le nom de Embaló de la liste de ses invités à l’investiture mardi, 15 décembre prochain, d’Alpha Condé, récemment réélu pour un 3è mandat.

Selon l’hebdomadaire Jeune Afrique (JA), un médiateur appelé Denis-Sassou-Nguesso, président de la République du Congo veut rétablir le pont entre le palais rouge de Bissau et Sékhoutouréya.

« Denis Sassou Nguesso (DSN) profitera, le 15 décembre, de l’investiture de son ami Alpha Condé pour tenter de mener à bien sa mission officieuse de bons offices. Dès le lendemain, il a prévu de se rendre en visite officielle à Bissau », informe le journal qui rappelle que “le président bissau-guinéen, ouvertement opposé aux troisièmes mandats présidentiels, est de longue date en conflit avec Alpha Condé, dont il avait ouvertement critiqué la médiation dans son pays en 2017, lorsque lui-même n’était encore que Premier ministre ».

Christine Finda KAMANO

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.