Aly Kaba (RPG) réplique à l’UE : “il faut observer pour pouvoir critiquer”

Print Friendly, PDF & Email

Le président de la mouvance présidentielle l’honorable Aly Kaba a répliqué mercredi à la déclaration de l’Union européenne (UE) qui soutient que des interrogations demeurent quant à la crédibilité du résultat du scrutin présidentiel du 18 octobre dernier qui donne officiellement vainqueur le président Alpha Condé.

Pour le patron du groupe parlementaire RPG Arc-en ciel, joint par Mediaguinee: ‘’l‘appréciation du scrutin par la mission conjointe nous semble largement suffisante parce qu’il est difficile d’apprécier un processus lorsqu’on ne l’a pas observé” .

A cet égard, poursuit-il, ‘’il peut avoir des prises de positions. Mais je crois que les prises de position de ceux qui ont observé doivent être prises beaucoup plus avec plus de sérénité. Parce qu’il faut observer pour pouvoir critiquer“.

A l’en croire, ‘’lorsqu’on n’observe pas quelque chose il est difficile de pouvoir porter des jugements sur cette situation. L’union européenne n’a pas envoyé d’observateurs, donc peut-être ce qu’on va rapporter peut comporter des impaires, des contre-vérités”. Et de rappeller qu’ « il était mieux de faire comme les autres, les différentes sociétés civiles africaines, la Cedeao et autres qui ont eu à observer, qui sont venues jusqu’à l’intérieur du pays, dans les villages, dans les districts(…) où se trouvent les bureaux de vote. Ces observateurs sont mieux outillés pour apporter le jugement sur le scrutin. Lorsqu’on a pas observé, je ne pense pas que le jugement qu’on puisse porter soit vraiment pertinent“.

Elisa Camara

+224654957322

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.