Connect with us

A la Une

Amadou Tham Camara, président de l’Aguipel : ‘’Lansana Camara pourrait être libéré samedi ou au plus tard lundi’’

Sauf dernière décision, notre confrère Lansana Camara poursuivi pour ‘’diffamation par voie de presse’’ par le ministre des affaires étrangères Mamadi Touré passera sa 4è nuit en prison ce vendredi.

Selon Amadou Tham Camara, président de l’Association guinéenne de la presse en ligne (Aguipel), le juge d’instruction a déjà pris la décision de libérer provisoirement le journaliste. Mais, poursuit-il, il n’y avait aucun greffier pour signifier la décision de justice.

« En fait, la demande de mise en liberté a été examinée et une décision a été prise. Mais la décision n’a pas pu être signifiée parce qu’il n’y avait plus personne au greffe, c’est le greffe qui doit signifier les décisions de justice. Donc, c’est à cause de ça que la décision n’a pas pu être exécutée. Mais nous avons bon espoir que ça va être peut-être de façon exceptionnelle demain samedi ou plus tard lundi à la première heure », explique M. Camara qui assure que dans la Loi 002 sur la liberté de la presse la diffamation par voie de presse n’est pas privative de liberté en République de Guinée.

Youssouf Keita

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook