Connect with us

A la Une

American international school of Conakry : si vous y êtes, vous y restez !!!

Published

on

Perchée en haut d’une colline à Nongo, non loin du stade national du même nom, l’école internationale américaine de Conakry (The American international school of Conakry -AISOC) a ouvert jeudi dans la soirée ses portes aux médias locaux dont Mediaguinee. Il était 15h 25 quand la directrice générale de ladite école Dr Lauryne Massinga a invité les journalistes à un échange qui doit tourner autour de son établissement, présent en Guinée depuis 51 ans.

A l’entame, Mme Massinga qui a déjà fait ses valises -après trois années de service dont une année comme numéro un de l’établissement- pour Khartoum, au Soudan, veut apprécier l’attention portée à son très discret school non confessionnel. Quelle ne fut pas sa surprise de savoir que AISOC,  grande méconnue des journalistes, est aussi victime de préjugés, malgré son vieil âge.

Dr Massinga reprend le flambeau pour parler de son école qui, à l’en croire, respire parfaite santé avec une éducation qui n’a rien à envier à celle offerte aux Etats-Unis. Les enfants qui y étudient, martèle-t-elle, n’arrêtent de vanter la prestation qui y est offerte.

La main sur le cœur, elle indique que l’Ambassade américaine en Guinée ne lésine pas sur les moyens pour offrir aux enfants de cette école tout le confort souhaité.

7

Dr Lauryne Massinga, la main sur le coeur

4

Une salle de classe

5

6

8

10

Une bibliothèque

9

11

« Contrairement à ce qui se raconte, The American international school of Conakry (AISOC) reçoit toutes les nationalités.  Ça toujours été comme ça. Cette école est pour tout le monde  Quiconque aimerait profiter de l’éducation américaine basée sur la pratique peut venir là. Si vous êtes dans cette école, vous pouvez aller partout pour faire valoir vos connaissances », vante sans cesse Laurynne qui avoue que la gestion antérieure de l’institution n’était pas des plus enviables. Mais cela, dit-elle, s’est arrêté l’an passé quand elle a pris la direction des affaires. « Avec l’équipe qui est là, nous sommes arrivés à un résultat positif. De 19 élèves, nous sommes cette année à 55 sans vacarme. Le système éducatif américain pense que le sport et les jeux riment avec études. The American international school of Conakry les a donc intégrés dans ses programmes.»

Sur un support remis aux journalistes, c’est mentionné : « inspiré du modèle des micro-écoles américaines, nous offrons un programme américain, basé sur l’apprentissage par la résolution de problèmes et des ateliers interdisciplinaires du genre Atwell, de la maternelle à la 8è année. Nos élèves de la 9è à la 12è s’inscrivent dans le programme d’enseignement à distance du cursus lycéen de l’université de Nebraska ou dans le programme GED ».

La Guinée manque d’eau, alors les enfants de AISOC ont eu à faire des prouesses dans ce sens, mentionne Lauryne. Ajoutant qu’ils l’ont réalisé dans le domaine de l’énergie aussi.

La directrice sortante ne veut pas s’arrêter en si bon chemin pour lutter contre les mauvais clichés insidieusement collés à son établissement. Elle confie qu’à American school, tout le monde est impliqué dans l’éducation des enfants. Même les maintenanciers.

Et la capacité d’accueil ? « Ne vous en faites pas. L’école a une très grande capacité d’accueil. Nous prenons les enfants à partir de 3 ans », répond-elle. Non sans révéler que AISOC, avec tout le confort recherché, est l’une des moins coûteuses des écoles internationales américaines.

3

Pour en avoir le cœur net, un tour guidé dans l’enceinte de l’école commence. Une cour agréable au style luxuriant, sentiers bitumés, arbres coiffés, gazons propres et environnement calme nous accueillent sous un ciel nuageux et un soleil qui se couche sur l’atlantique. Des bureaux souriants et des salles de classe cossues, une bibliothèque bien garnie, un laboratoire, une piscine, une cuisine modernes, un espace de jeux et un centre de sports ornent l’école qui compte accueillir le 29 août prochain plus d’inscrits.

Par Mamadou Savané

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook