Connect with us

Sport

Amical Bénin-Guinée: le Syli n’y trouvera aucune excuse!

Published

on

La Guinée s’apprête à faire sa deuxième sortie demain mardi en amical contre les Ecureuils du Bénin, au compte des préparatifs à la CAN dont le coup d’envoi est prévu le 21 juin prochain en Egypte. Après le revers contre la modeste équipe de Gambie, Paul Put et ses joueurs se préparent à lever le doute quant à leur capacité de hisser haut le tricolore national dans le pays des pharaons.

Comme annoncé dans son programme de préparation, la Guinée affronte ce 11 juin à Marrakech son homologue du Bénin, une sélection également qualifiée pour la 32ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations et conduite par un entraîneur qui connait bien l’équipe guinéenne.

Dans un contexte agité par une rumeur de prime défavorable à la stabilité du groupe, ce deuxième match s’affiche comme un test à ne pas rater.

Si pour la défaite contre les scorpions, des questions de fatigue liée aux intenses séances physiques effectuées depuis le début du stage, mais aussi le manque d’automatisme sur le terrain ont été évoqués par le staff technique et certains joueurs, cette deuxième rencontre bien qu’amicale devrait permettre aux coéquipiers d’Ibrahima Traoré de montrer un autre visage beaucoup plus convaincant.

On le sait, des critiques et commentaires suite à la première sortie n’ont pas été tendres avec l’équipe. Si certains ont fustigé le manque d’engagement des joueurs pour arracher une victoire, d’autres ont pointé du doigt la nonchalance de l’attaque du Syli qui est restée muette durant les 90 minutes.
Ce match doit surtout être l’occasion pour François Kamano, auteur de 13 réalisations cette saison (dix en ligue 1, deux buts en coupe de la ligue et une réalisation en coupe de France) de confirmer ses bonnes statistiques de la saison 2018-2019.

Critiqués pour un manque de réalisme face aux cages gambiennes, les attaquants du Syli (Mohamed Yattara, Sory Kaba, Fodé Koïta et Ibrahima Traoré) ont fort à faire donc pour rassurer les nombreux sceptiques.

Même son de cloche du côté du staff technique dirigé par le rugueux belge Paul Put qui, après une qualification brillante et méritée doit faire des choix forts et justes pour éviter d’enfoncer son équipe dans le doute avant de rallier Alexandrie (Egypte) où l’équipe de Guinée installera son quartier général au Tulip hôtel.

Attendons de voir !

Bernard Leno

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. Sylla

    12 juin 2019 at 5 h 57 min

    Ils ont encore perdus contre le Benin.
    Je demande au peuple de Guinée de ne pas compter sur cette équipe nulle,incapable de gerer les competitions de hauts niveaux. Circulez,il n’y a rien a voir.
    Oubliez cette CAN 2019. Au meilleur des cas,on s’arrêtea encore en 1/4 de finals.
    On n’irait nulle part. Comme d’habitude.
    Le vrai Sily est mort avec Sékou Touré.

Laisser un commentaire

Publicités