Aminata Camara élue présidente de l’AGEPI : « nous comptons relever les défis qui nous attendent »

L’Association Guinéenne des Editeurs de la Presse Indépendante (AGEPI) a tenu son congrès électif dans un complexe hôtelier de la place ce mercredi. Cette élection a mis en jeu 7 postes pour 17 candidatures à la fin de laquelle Madame Aminata Camara a su se hisser à la tête de cette composante médiatique face à la candidature de quatre autres grâce au vote de 44 voix en sa faveur.

Une réussite que le président de la commission électorale accueille avec satisfaction. « C’est un grand moment pour la presse guinéenne. Vous savez, c’est facile de critiquer et c’est pourquoi les journalistes doivent donner de meilleurs exemples aux autres politiciens. Donc, c’est ce qui s’est passé. Conformément donc aux statuts de l’AGEPI, les normes ont été atteintes et le statut de l’AGEPI est respecté. Je constate que c’est une première fois qu’une femme soit élue à la tête de l’AGEPI. Là, aussi c’est quelque chose à encourager et cela veut dire que l’AGEPI est en train de donner un bon exemple aux autres. »

Dans son allocution, la nouvelle présidente de l’AGEPI a adressé ses remerciements à l’endroit de ses électeurs avant de promettre quant à la matérialisation de ses engagements dans le cadre du renforcement des capacités opérationnelles des membres de leur association.

« Je suis très heureuse, permettez-moi de remercier tous les électeurs qui ont voté pour moi et ceux qui n’ont pas voté pour moi. Je mesure le poids des responsabilités qui seront désormais les miennes. Avec l’assistance et le soutien de l’ensemble de mes collaborateurs, nous comptons relever les défis qui nous attendent », a-t-elle déclaré.

Poursuivant, elle a tenu à préciser : « nos priorités, c’est la formation et le renforcement des capacités des membres de l’AGEPI, la transparence dans la gestion de la chose publique. En même temps, nous comptons aller vers les partenaires pour renforcer la presse écrite en Guinée », a-t-elle laissée entendre.

Pour valider l’élection, l’huissier de justice qui a dirigé ce congrès, Aboubacar Malick Soumah a validé les élections en ces termes : « je précise que le vote s’est passé dans une transparence absolue et dans la sérénité. C’est mon point de vue et le point de vue de tout un chacun. Parce que nous avons constaté que tous les congressistes, le quorum était atteint et les gens ont voté sans aucune pression extérieure et sans aucun incident majeur. Donc, à présent, nous validons le bureau exécutif de l’AGPI. »

A noter que la durée du mandat est de trois (3) ans, renouvelable une fois.

Mayi Cissé

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.