Connect with us

Societé

An 35 de la mort de Sékou Touré : le mausolée de Camayenne assaini et haro sur ‘’la falsification de l’histoire’’

En prélude à la célébration du 35ème anniversaire de la disparition du premier président de la Guinée Ahmed Sékou Touré, prévue le 26 mars prochain, les membres du Parti Démocratique de Guinée-Rassemblement Démocratique Africain(PDG-RDA) et le mouvement Sékoutouréisme ont procédé dimanche 24 mars, à l’assainissement du mausolée national de Camayenne, là où repose l’âme du grand révolutionnaire. L’objectif était de débarrasser les lieux des ordures.

 » Nous sommes en train de nettoyer le mausolée parce que même les corps ont besoin de la propreté. Pour commémorer l’anniversaire du président Ahmed Sékou Touré avec les illustres qui sont couchés ici, il faut nettoyer le mausolée pour que l’oxygène soit ici. Parce qu’il y a des morts qui sont couchés mais, il y a des vivants qui viendront. Donc, Il faut mettre l’hygiène pour pouvoir recevoir aussi les vivants », a dit Madame Fatoumata Tawel Camara, présidente du comité des femmes du PDG-RDA.

Présent sur les lieux avec son équipe, le coordinateur général du mouvement Sékoutouréisme, Foniké Manguè a dénoncé ce qu’il a appelé  »falsification » de l’histoire par l’impérialisme afin de cacher la vraie histoire aux jeunes.

‘‘La vrai histoire reste telle qu’elle. A un moment, l’impérialiste a tout fait pour éliminer camarade Ahmed Sékou Touré, ils ont tout fait. Quand ils n’ont pas pu physiquement, ils ont essayé médiatiquement et c’est là ils ont intoxiqué l’opinion à leur façon, essayé de falsifier l’histoire. Il se trouve que la nouvelle génération que nous sommes avons compris que plusieurs de leurs livres ne sont pas la vérité. On a compris que tout ce qu’ils ont raconté du mauvais sur camarade Ahmed Sekou Touré, n’est pas la vérité », a t-il dit.

Mohamed Cissé 

+224 623-33-83-57

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook