Connect with us

Societé

ANIES lancée à Tougué : ‘’Tougué est la préfecture la plus pauvre de la région de Labé’’ (Kassory)

Published

on

Après Labé, le Premier ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana est à Tougué pour le lancement de l’ANIES (Agence nationale d’inclusion économique et sociale).  Contrairement à Labé, le chef du gouvernement guinéen a été reçu dans la ferveur dans cette ville au nord de la Guinée.

Dans son discours de circonstance, le locataire du palais de la colombe, après avoir remercié les populations pour l’accueil chaleureux qu’elles lui ont réservé, est revenu sur les raisons de la création l’Anies.

« 60 % de nos populations vivent en situation de pauvreté. Dans les zones rurales, il s’agit même de 65%, la croissance économique ne se mange pas, elle ne nourrit pas non plus les Guinéens. Pour cette raison que je me suis engagé en accord avec le président de la république à créer cette agence nationale d’insertion économique et Sociale, nous voulons que chaque Guinéen mérite une part aussi petite soit-elle de la richesse créée en Guinée. La pauvreté a atteint un niveau insupportable en Guinée, et nous avons avec cette ANIES deux objectifs ambitieux. Nous avons démobilisé plus 179 millions de dollars américains, près de 3% du PIB de la Guinée. Toutes ces ressources vont être utilisées pour venir en aide à nos populations. L’Anies va faire participer à des jeunes et adultes à des travaux à haute intensité de main d’œuvre. Elle va aider des pauvres dans le secteur de l’agriculture, de l’énergie et l’entreprenariat », dit le chef du gouvernement.

Poursuivant, Dr Ibrahima Kassory Fofana a indiqué que la première phase de l’ANIES portera sur un échantillon de 400 mille personnes et que chaque ménage éligible percevra 250 mille fg par mois avant de lancer solennellement l’agence nationale d’inclusion économique et Sociale.

« Le déploiement de l’Anies va se faire en deux phases, une première phase expérimentale qui va porter sur les préfectures de Tougué, Gaoual, Forécariah, Kindia, Beyla, Dabola, Kérouané, Kouroussa et Mamou, ainsi que la zone spéciale de Conakry. Cette expérimentation porte sur un échantillon de 400 mille de nos concitoyens, chaque ménage éligible percevra environ 250 mille fg par mois pour l’aider à atténuer la pauvreté. Pendant les 10 mois d’expérimentation, l’Anies proposera aux jeunes et aux adultes valides, de prendre part à des travaux à haute intensité de main d’œuvre contre une rémunération journalière qui sera fixée à environ 35 mille fg. Le choix de ces territoires a été opéré sur des bases économiques et sociales à travers l’indice de pauvreté multiple dimensionnelle, ainsi avec un taux de pauvreté de 66,2%. Tougué est la préfecture la plus pauvre de la région administrative de Labé, l’Anies va être le vecteur de changement de cette triste réalité.  C’est donc ici qu’il nous est paru souhaitable de lancer l’agence nationale de l’insertion économique et Sociale ».

Dans la foulée, le locataire du palais de la colombe a demandé à la population de Tougué de compter sur le gouvernement pour le partage de prospérité et la réduction de la pauvreté.

« Soyez rassurés que le gouvernement ne vous oubliera pas, l’inclusion économique et sociale commence par Tougué. (…) L’ANIES se rendra dans les ménages de Tougué pour collecter les données statistiques et sociales qui nous permettra de définir le niveau de pauvreté. (…) », conclut le Premier ministre.

Le Premier ministre a enfin rappelé que l’Anies est une première en Afrique de l’Ouest.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités