Connect with us

Communiqués

Annonce Projet PUEG : Avis à manifestation d’intérêt pour le recrutement d’un consultant individuel charge de l’étude d’impact environnemental et social…

Published

on

AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LE RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT INDIVIDUEL CHARGE DE L’ETUDE D’IMPACT ENVIRONNEMENTAL ET SOCIAL (EIES) DU VOLET AMELIORATION DE LA DISTRIBUTION D’EAU POTABLE DE LA VILLE DE CONAKRY 

N°01/MHA/PUEG/SEG/2019

Le Gouvernement de la République de Guinée a obtenu un Don de l’Association Internationale pour le Développement (IDA) d’un montant de 30 millions $ US, pour financer le Projet Urbain Eau de Guinée (PUEG), en vue de faciliter l’amélioration de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans le Grand Conakry.

Une partie de ces fonds sera utilisée pour financer les prestations d’un consultant individuel chargé de l’élaboration de l’étude d’impact environnementale et sociale (EIES) du volet Distribution de la composante infrastructure du projet. Ces prestations seront exécutées dans la zone du projet, notamment au niveau des emprises des travaux de remplacement des anciennes canalisations vétustes (amiante-ciment et fonte grise) et de restructuration des réseaux de distribution d’eau dans les quartiers du Grand Conakry où sévissent les branchements illégaux ou techniquement non conformes. Les travaux s’exécuteront dans les communes urbaines de Kaloum, Matam et Matoto et dans la commune rurale de Manéah.

Objectifs de la mission 

De façon plus spécifique les prestations suivantes sont attendues du Consultant :

  • Décrire le projet proposé en fournissant une description synthétique de ses composantes et en présentant des plans, cartes, figures et tableaux qui décrivent l’emprise du linéaire des conduites à remplacer ou des réseaux à restructurer.
  • Identifier le cadre politique, légal, administratif et institutionnel dans lequel s’inscrit le projet.
  • Définir la zone d’étude pour l’évaluation des impacts environnementaux et sociaux dans l’emprise des travaux.
  • Décrire et analyser les conditions des milieux physique, biologique et humain de la zone d’étude avant l’exécution des travaux. L’accent doit être particulièrement mis sur la situation du foncier devant abriter les réseaux de conduites pour la distribution d’eau, les attentes des populations après la mise en œuvre et la place des femmes et des jeunes dans les activités économiques de la zone d’étude.
  • Présenter et analyser les solutions de rechange (alternatives) au projet proposé, incluant l’option “sans projet”, en identifiant et en comparant les solutions/alternatives de rechange sur la base de critères techniques, économiques, environnementaux et sociaux.
  • Pour la solution retenue, identifier et évaluer l’importance des impacts potentiels environnementaux et sociaux négatifs et positifs, directs et indirects, à court et à long terme, sur la base d’une méthode rigoureuse.
  • Définir les mesures appropriées d’atténuation et de bonification visant à prévenir, minimiser, atténuer ou compenser les impacts négatifs ou à accroître les bénéfices environnementaux et sociaux des travaux, incluant les responsabilités et les coûts associés.
  • Identifier les risques climatiques sur les différents équipements et infrastructures à réaliser et proposer des mesures d’adaptation appropriées pour améliorer la résilience climatique des travaux ;
  • Examiner les impacts cumulatifs potentiels en tenant compte des autres initiatives prévues dans la zone d’étude.
  • Proposer un programme de suivi environnemental et social, incluant des indicateurs, les responsabilités institutionnelles et les coûts associés.
  • Identifier les responsabilités institutionnelles et les besoins en renforcement des capacités, y compris le personnel au sein de celles-ci, si nécessaire, afin de mettre en œuvre les recommandations de l’évaluation environnementale et sociale.
  • Conduire des consultations auprès des parties prenantes primaires (populations/ménages et autres usagers riverains des conduites, autorités locales concernées, responsables locaux de la SEG) et secondaires (services techniques déconcentrés concernés et autres services/entreprises privés de la place, notamment l’urbanisme, EDG, les services de sécurité, les affaires sociales, les PME/PMI), afin de connaître leurs opinions et leurs préoccupations par rapport aux travaux.
  • Préparer le rapport de l’EIES conformément au contenu des termes de références recommandés.
  • Préparer un Plan de gestion environnementale et sociale (PGES) conformément au canevas recommandé.
  • Participer à la validation du rapport de l’étude par les parties prenantes.

Qualification et profil du Consultant 

La mission sera dirigée par un Consultant principal environnementaliste de niveau universitaire (Bac+5ans) en sciences de l’environnement, ayant une formation complémentaire en évaluation environnementale et sociale, doté des compétences requises et d’une expérience d’au moins 10 ans en matière d’étude d’impact environnemental et social.  Il doit avoir à son actif, au moins cinq (5) rapports d’études d’impacts environnementales et sociales de projets de la Banque Mondiale ou d’autres bailleurs (AFD, BAD, JICA, BID, etc…) approuvés et similaires à la présente étude.

Il sera responsable de la mission et devra être accompagné par des experts assistants, disposant de l’expertise appropriée pour la préparation des EIES et PAR et ayant les profils suivants : hydrogéologue, géographe/cartographe ou ingénieur en géomatique, biologiste et socio-économiste/anthropologue.

Durée de la mission : La durée globale de la prestation est estimée à 45 jours ouvrables, soit deux (2) mois calendaires.

Méthode de sélection 

Le recrutement du consultant se fera suivant la méthode « Sélection de Consultants individuels » conformément aux procédures décrites dans les présents termes de référence et aux politiques de l’IDA énoncées dans les Directives de Sélection et d’Emploi de consultants par les emprunteurs de la Banque Mondiale de Janvier 2011 et mises à jour en juillet 2014 ou Règlements de passation des marchés juillet 2016, révisés en novembre 2017.

Dossier à fournir 

Les consultants intéressés doivent fournir toutes les informations sur leurs capacités et leurs expériences à travers : la lettre de motivation, le CV détaillé, les copies des diplômes, les copies des attestations de bonne fin certifiées, les références pour des prestations similaires (pays, date, bailleur, projets, contact du maitre d’ouvrage ou de l’agence d’exécution) ou tout autre document pouvant justifier leurs qualifications pour ladite mission.

Date limite et lieu de remise des candidatures 

Les dossiers de candidature devront être soumis à l’adresse ci-après : Projet Urbain Eau de Guinée (PUEG) sis à Landréah, Commune de Dixinn, BP 150 – Conakry, République de Guinée, Téléphone:(+224) 664 26 98 03 / 620 06 17 37 / 621 12 62 38, Email : b.s.dokore@gmail.com au plus tard le vendredi 9 août 2019 à 9 heures 30 mn. Les offres seront ouvertes le même jour à l’adresse mentionnée ci-dessus à 10 heures 30 mn.

Pour toutes informations complémentaires, veuillez prendre contact avec le Projet sur les numéros de téléphone ci-dessus ou par Email : b.s.dokore@gmail.com et aboubasivory@gmail.com.

Conakry le 26 juillet 2019 

Le Coordonnateur 

Souleymane Dokoré BAH

AMI_PAR_volet distribution
Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités
  • Angela Merkel à Auschwitz, un message à l'antisémitisme 6 décembre 2019
    L'ancien camp de concentration d'Auschwitz incarne l'horreur de l'extermination des juifs planifiée et exécutée par le régime nazi. Pour Angela Merkel, chacun devrait se sentir en sécurité en Allemagne et en Europe.
  • Emmanuel Macron et la présence militaire française au sahel 6 décembre 2019
    Au menu : la démographie en Afrique. Egalement, la sortie président français Emmanuel Macron en marge du sommet de l’Otan, invitant les présidents des pays du G5-Sahel à Pau en France, est commentée dans la presse.
  • RDC : l’armée nie être complice des ADF 6 décembre 2019
    Le porte-parole de l'armée congolaise considère l'hypothèse d'une complicité "impossible". Un rapport de mai 2015 des Nations unies évoquait pourtant une " ample collusion » entre les FARDC et les ADF. 
  • Les Nigériens agacés par la convocation d'Emmanuel Macron 6 décembre 2019
    Pour entendre leurs positions sur les appels au départ des forces françaises, Emmanuel Macron a convoqué les dirigeants africains du G5 Sahel en France. Mais les propos du chef de l'Etat français passent mal au Niger.
  • Emmanuel Macron jette une pierre dans le G5 Sahel 6 décembre 2019
    Le président français exige des chefs d'Etats du G5 Sahel, une clarification de leur soutien à la présence militaire française sur leur territoire. 
  • Mauricio Pochettino n'est pas dans le plan du Bayern 6 décembre 2019
    Le Bayern travaille en coulisse pour choisir un nouvel entraineur sur le long terme. Libre de tout contrat, l'Argentin Mauricio Pochettino n'est pourtant pas dans le viseur du club champion d'Allemagne
  • Bayern Munich: Mauricio Pochettino n'est pas envié par le club 6 décembre 2019
    Le Bayern travaille en coulisse pour choisir un nouvel entraineur sur le long terme. Libre de tout contrat, l'Argentin Mauricio Pochettino n'est pourtant pas dans le viseur du club champion d'Allemagne.
  • RCA : le comité de suivi du processus électoral contesté par l'opposition 6 décembre 2019
    A un an des échéances électorales en Centrafrique, un comité stratégique d’appui au processus électoral a été créé par le gouvernement et cela malgré l’existence de l’Autorité nationale des élections (ANE).
  • Menace de boycott sur la présidentielle en Algérie 5 décembre 2019
    L’élection présidentielle du 12 décembre est peut-être la plus difficile du pays. Les opinions pour et contre sont dans un face-à-face inattendu et seul le taux de participation pourra les départager.
  • Avec la Russie, le baton et la carotte 5 décembre 2019
    Les services secrets russes sont accusés de mener des activités douteuses depuis le territoire de plusieurs pays européens. La presse souhaite alors la fermeté tout en gardant le contact avec Moscou sur certains sujets.
  • Une affaire Skripal façon allemande 5 décembre 2019
    Deux employés de l'ambassade russe à Berlin déclarées personae non grata pour ne pas assez coopérer dans une enquête sur un meurtre commis en Allemagne, qui pourrait avoir été commandité en haut lieu.
  • Nouvelle arrestation d'un militant des droits de l'Homme au Tchad 5 décembre 2019
    D'abord interpellé pour diffamation, Mahamat Nour Ahmat Ibedou est désormais accusé de meurtre et tentative de meurtre. A N'Djamena, comme dans la diaspora, des voix s'élèvent pour dénoncer cette nouvelle arrestation.
  • "Il n'y a pas de complot extérieur contre l'Afrique" A. Ould Abdallah 5 décembre 2019
    Alors que le sentiment anti-français croît de nouveau au sein des populations dans le Sahel, Ahmedou Ould Abdallah, ancien ministre mauritanien des Affaires étrangères, dénonce son instrumentalisation.
  • La place contestée de la Turquie au sein de l'OTAN 4 décembre 2019
    Malgré l'offensive unilatérale de l'armée turque au nord de la Syrie, Ankara reste un membre solide de l'OTAN.
  • Existe-t-il une complicité entre l'armée congolaise et les rebelles ADF ? 4 décembre 2019
    Le spécialiste des questions de sécurité Boniface Musavuli estime que les ADF actuels, accusés du massacre de centaines de civils, agiraient grâce à la complicité de certaines unités des FARDC.
  • L'OTAN en quête d'objectifs communs 4 décembre 2019
    Malgré la signature d'une déclaration finale, l'heure n'était pas à la fête au sommet des 70 ans de l'OTAN à Londres.
  • Tchad: un ex-Premier ministre incarcéré pour corruption 4 décembre 2019
    L’ancien Premier ministre Kalzeubé Payimi Deubet, secrétaire général de la présidence, est accusé de complicité d’escroquerie, d’abus de fonction et de tentative de détournement des deniers publics. Il a été incarcéré.
  • L'Allemagne attendue sur la crise anglophone au Cameroun 4 décembre 2019
    Le conflit dans les régions anglophones a forcé plus de 700.000 personnes à fuir leur domicile et fait plus de 3.000 morts. Après l'échec du dialogue national, la résolution de la crise pourrait venir de l'extérieur.
  • "La soumission n'est pas un choix pour moi" 4 décembre 2019
    Ce 4 décembre, la fondation Right Livelihood remet son prix 2019, souvent surnommé "prix Nobel alternatif". Cette année, le jury a choisi quatre militants pour être lauréats, parmi lesquels Aminatou Haidar.
  • PL : Manchester City ne lâche rien 4 décembre 2019
    Les Citizens se sont largement imposés à Burnley (1-4) et reviennent à huit points de Liverpool, qui affronte ce soir Everton dans le derby.