Appel à la non-violence : le leader de la MAOG brise les chaînes et entre dans les quartiers chauds de Ratoma

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi le 30 octobre, une équipe de jeunes conduite par la Maison des Associations et ONG de Guinée (MAOG) a fait un tour dans les quartiers chauds de Ratoma, en banlieue de Conakry pour appeler à la non-violence.

L’équipe pilotée par Lansana Diawara, coordinateur de la MAOG a invité les citoyens, venus nombreux répondre à l’appel, à la préservation de paix et le vivre ensemble en cette période postélectorale.

Interrogé par les journalistes, le coordinateur national de cette plateforme, Lansana Diawara a insisté sur la justice pour toutes les victimes de violences en Guinée.

« Il faut que justice soit faite, car c’est inadmissible et inacceptable qu’il y ait des crimes et assassinats sans que justice ne soit rendue. Qu’on accepte l’accalmie, que les politiques comprennent que quel que soit le type de violence, à un moment donné, on va se retrouver au tour de la table pour régler nos différends. La Maison des Associations et ONG, par ma voix, a pris son bâton de pèlerin pour sillonner les quartiers qui ont été le théâtre des violences postélectorales afin de créer un climat de paix et de confiance pour que la Guinée devienne véritablement un État de Droit », a plaidé M. Diawara.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.