Connect with us

Divers

Appel à la résistance du FNDC : ‘’le préfet de Dalaba a pris la fuite vers Mamou’’ (maire)

Published

on

A l’appel du front national pour la défense de la constitution (FNDC), les manifestations en cours ont causé assez de dégâts dans la région administrative de Mamou où des échauffourées ont conduit à la destruction de plusieurs édifices publics à Pita et Dalaba ainsi que la libération de plus 17 détenus à la maison d’arrêt de Dalaba.

Selon nos informations, les manifestations des dernières heures ont poussé le préfet de Dalaba, Alpha Boubacar Kala Bah à prendre la fuite vers la ville de Mamou où il serait réfugié en ce moment.

Joint par notre rédaction, le maire de la commune urbaine de Dalaba a confirmé l’information.

« Le préfet a quitté la ville et il était à Mamou dans la soirée. C’est suite aux manifestations qu’il a pris la fuite. Les jeunes se sont acharnés contre lui et pour des raisons de sa sécurité, il a décidé de quitter la ville de Dalaba. Actuellement, le calme est revenu parce que les jeunes manifestants sont rentrés à la maison. Nous avons appris que les autorités  vont renforcer le dispositif sécuritaire, je ne sais pas si c’est nuitamment ou quoi ? Il y a un premier groupe d’agents des forces de l’ordre qui aurait quitté Labé pour Dalaba, mais il semble que ce groupe a pris un peu de retard en cours de route. Jusqu’à présent  (20h 43 ndlr), ce renfort n’est pas encore arrivé. Mais ce qui reste clair, c’est que  le préfet n’est plus à Dalaba. J’ai déjà appelé les jeunes à la retenue et au calme. C’est pourquoi ils sont déjà rentrés chez eux. Je demande encore à la population de se calmer », dit Elhadj Ibrahima Dalaba Diallo.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

+224 620442583

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités