Appel à résister du FNDC à N’zérékoré : le mot d’ordre boudé par la population !

Print Friendly, PDF & Email

La ville de N’zérékoré, principale agglomération de la Guinée Forestière n’a pas suivie l’appel à la résistance du font national pour la défense de la constitution (FNDC) de ce mardi, 28 janvier 2020.

Ce mardi, les activités commerciales se  sont déroulées normalement au grand marché de N’zérékoré mais aussi à Dorota. C’est seulement au niveau du marché l’huilerie, dans le quartier Mohomou où les activités sont restées un peu moroses.

Déjà, le préfet Sory Sanoh avait menacé d’arrêter tous les membres de l’antenne régionale du FNDC au cours d’une rencontre qui s’est hier lundi  à la Maison des jeunes.

Sory Sanoh avait laissé entendre au cours de cette rencontre qu’il était décidé à mettre aux arrêts tout membre du FNDC qui tenterait de s’attaquer aux édifices publics.

Ces menaces ont-elles poussé l’antenne régionale du FNDC à ne pas suivre le 3è acte de la résistance citoyenne ?

Amara Souza soumaoro correspondant à N’zérékoré

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.