Appui du Japon à la deuxième livraison de vaccins à la Guinée via l’initiative COVAX

Print Friendly, PDF & Email

Le 18 août 2021, Son Excellence Monsieur MATSUBARA Hideo, Ambassadeur du Japon en République de Guinée, a assisté, en présence de Son Excellence Monsieur Rémy LAMAH, Ministre de la Santé, de Son Excellence l’Ambassadeur d’Allemagne, des représentants des Ambassades d’Espagne, de France, d’Italie, de Belgique, de l’Union Européenne, du Représentant de l’OMS, de la représentante adjointe de l’UNICEF et des Directeurs Généraux de l’ANSS et de la Pharmacie Centrale de Guinée, à l’arrivée du deuxième lot de vaccins fournis à la Guinée par l’initiative COVAX.

COVAX (COVID-19 Vaccines Global Access) est une initiative destinée à assurer un accès équitable à la vaccination contre la COVID-19 dans 200 pays ayant une économie à faibles et moyens revenus. Elle est co-pilotée par la CEPI (Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies), GAVI (Alliance du vaccin) et l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). 

Parmi les donateurs participant à cette initiative, le Japon a prévu une contribution globale d’un milliard de dollars pour lutter contre la pandémie de COVID-19. En plus, un sommet a été co-organisé par le Japon et Gavi, l’Alliance du vaccin, les autres pays et des nombreuses contributeurs financiers ont répondu à l’appel du Japon et ont promis le financement supplémentaire de 8,3 milliards de dollars.

Un premier lot de 194 400 doses de vaccins grâce à COVAX avait été livré en avril 2021. Le deuxième lot de 130 560 doses de vaccins a ainsi été remis à l’ANSS dans les locaux de la Pharmacie Centrale de Guinée. D’autres livraisons sont prévues sous peu. Avec cet appui, la communauté internationale poursuit son soutien à la Guinée dans la lutte contre la pandémie, qui connaît actuellement sa troisième vague dans le pays.

C’est avec un sentiment d’optimisme et de soulagement que le Japon voit arriver ces nouveaux vaccins. D’optimisme, parce que la Guinée va pouvoir continuer la vaccination de sa population, ce qui est essentiel pour faire barrage à l’épidémie de COVID-19 qui affecte la planète. Et de soulagement parce que, face à d’autres épidémies qui surgissent ou ressurgissent, ces nouveaux vaccins, en poursuivant l’immunité collective, contribueront à soulager le système de santé guinéen, qui est déjà bien éprouvé.

Le vaccin fait partie des nombreuses défenses à disposition pour lutter contre le COVID-19, tout comme le port du masque, la réduction temporaire des déplacements, la distance physique, le lavage des mains. Utilisés ensemble, ces gestes et moyens empêchent la transmission de la maladie, et soulagent les hôpitaux. Il y a donc urgence à poursuivre la vaccination globale, et le Japon continuera de prendre toute sa part dans cet effort guinéen et mondial.

Ambassade du Japon

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.