Après le déguerpissement, le ministre Ibrahima Kourouma lance l’opération de ramassage des gravats, à Conakry

Print Friendly, PDF & Email

Le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, Dr Ibrahima Kourouma en compagnie des cadres du gouvernorat et des mairies de Conakry a procédé ce samedi 1er mai 2021, au lancement de l’opération de ramassage des gravats se trouvant sur les lieux déjà dégagés dans les cinq (5) communes. Ce, pour éviter des inondations qui pourraient être occasionné par ces gravas en période des grandes pluies.

C’est au quartier Carrière, dans la commune de Dixinn qui a été la première étape de ce lancement où le ministre et sa suite ont assisté aux premiers ramassages. Selon le ministre Kourouma, « ces travaux d’aujourd’hui, c’est une continuité de ce que nous avons commencé depuis bientôt plusieurs mois. Vous savez, dans le programme présidentiel, il a été question que le Ministère de la Ville et le gouvernorat ont pour responsabilité de faire en sorte que le cadre de vie du guinéen soit descend. Cela passe par la création d’un environnement sain. Nous avons procédé à un moment donné d’abord à la sensibilisation ensuite, au marquage et à la démolition des encombrants physiques qui se trouvaient au niveau des emprises des voies. Aujourd’hui, nous sommes dans la phase de ramassage des gravas. Nous allons faire cette étape aujourd’hui qui consiste à faire le ramassage des gravas pour libérer un peu la chaussée et de tous les endroits qui se trouvent être encombrés par les gravas après la démolition des lieux », dira-t-il, avant de préciser que cette opération de ramassage des gravats touchera tous les lieux qui ont été dégagés dans les cinq (5) communes de Conakry.

« Je voudrais vous rassurer que ce n’est pas un stop qu’il y a eu. Nous sommes en train d’avancer, nous faisons le ramassage des gravas, nous allons ensuite passer à l’amélioration de ces trottoirs qui sont libérés et nous allons travailler pour que le cadre de vie soit beaucoup plus net. Il doit y avoir des pavages et des embellissements. Je tiens à préciser que le souci du président de la République, c’est de faire en sorte que le cadre de vie de tous les Guinéens soit entièrement descend. Nous devons ressembler aux autres capitales », dira-t-il.

Poursuivant, il dira qu’il y a bien un lien entre cette opération de ramassage et les grandes pluies qui arrivent bientôt. « Vous savez, chaque année, le Ministère de la Ville, le gouvernorat et les différentes mairies travaillent pour qu’il n’y a pas d’inondation. Par le passé, quand il y avait les grandes pluies à Conakry, c’était de la crainte parce que les morts pouvaient aller jusqu’à 5, 6, 7. Depuis l’arriver du président Alpha Condé à la tête du pays, nous travaillons de manière à ce qu’avant la saison des pluies, que des dispositions soient prises pour que ce qui pourrait être à la base des problèmes soit éliminé. Ces gravats que vous voyez aujourd’hui après le déguerpissement, si nous ne les enlevons pas, si les grandes pluies arrivent, il peut y avoir des problèmes. C’est pourquoi nous les ramassons pour éviter toute inondation qui pourrait avoir dans nos quartiers… »

S’adressant aux déguerpis qui commencent à revenir, il a précisé : « Je voudrais dire une chose, ce qui ne t’appartient pas, ne t’appartient pas. Ça ne sert à rien de venir se réinstaller sur un domaine qui ne vous appartient parce qu’un jour, vous le perdrez. Et je précise que les opérations que nous avons commencées ne sont pas des opérations tampons. Ce sont des opérations qui seront continuelles. Il ne faudrait pas que les gens pensent qu’on ne reviendra plus (…) Chaque guinéen doit comprendre que l’objectif du gouvernement, c’est de lui créer un cadre de vie descend et nous n’allons pas hésiter, nous irons jusqu’au pour que chaque comprenne que notre capitale a le droit d’être une capitale digne de ce nom », a-t-il martelé.

Youssouf Keita                                                                     

1 Commentaire
  1. boubahnt 6 jours il y a
    Repondre

    il parle de cadre de vie et ne se soucie pas des milliers de personnes que lui et son papa ont spoliés sans raison , l’inconscience est leur atout . Des natifs de conakry qui n’ont connus aucune ville du pays se sont fait déposséder de leur raison DE VIVRE et se trouvent dans la rue à tord parce que cette bande de ramassis le veulent ainsi ,ils le paieront cher cette bévue et DIEU est notre témoin .
    POURQUOI ces brigands s’attaquent t’ils seulement à la basse guinée , fils de de notre contrée bien aimé je vous avais mis en garde quand on assassinait à tord du côté de l’axe , je disais qu’il ne fallait pas que l’on continue à accepter que notre ville bien chérie soit transformée en terrain de chasse par ces assoiffés de sang .
    il n’ont aucun sens de gouverner sinon traquer leur semblable ,l’étouffer sans aucun remord mais le jour viendra où ils doivent payer de leur forfaiture.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.