Après sa défaite, Boakai parle à Mediaguinee : ‘’mon amour pour le pays est plus profond que mon désir d’être président’’

Print Friendly, PDF & Email

Le candidat malheureux de la présidentielle du 26 décembre dernier au Liberia a reconnu sa défaite et félicité son challenger George Weah, élu avec 61,5% des voix.

Joint au téléphone par Mediaguinee, le vice-président sortant Joseph Boakai dit mettre son pays au-dessus de ses ambitions personnelles.

« Mon amour pour le pays est plus profond que mon désir d’être président. C’est pourquoi, il y a peu, j’ai appelé George Weah pour le féliciter en tant que vainqueur du scrutin présidentiel », souligne M. Boakai.

“Nous voulons, ajoute-t-il, la paix dans ce pays et c’est pourquoi d’ailleurs j’ai lancé un message d’apaisement à mes militants”, a-t-il confié à notre rédaction.

“Je rejetterai toutes les tentatives d’imposer la douleur, la difficulté, l’agonie et l’incertitude. Mon nom ne servira d’excuse pour aucune goutte de sang humain dans ce pays”

Dans le camp de Weah, un des responsables de CDC a salué l’esprit fairplay de Joseph Boakai.

Aussi faut-il noter que depuis 1944, le Liberia n’a pas connu d’alternance.

Depuis Monrovia, Amara Souza Soumaoro, envoyé spécial     

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.