Connect with us

Culture

Armées : le Ministère de la Défense Nationale offre des instruments de musique à l’orchestre ‘’les Amazones de Guinée’’

Published

on

Ça y est. L’orchestre féminin de la Gendarmerie Nationale « les Amazones de Guinée » est désormais doté de nouveaux instruments de musique. Le geste est du gouvernement guinéen à travers le département en charge de la Défense Nationale.

La cérémonie officielle de remise de ces instruments de musique s’est déroulée ce vendredi 26 juillet, dans les locaux du camp militaire de Camayenne, sous la haute présidence du ministre d’Etat chargé des Affaires Présidentielles, ministre de la Défense Nationale, Dr Mohamed Diané qui s’est fait représenté par son Directeur de Cabinet, le Général de Brigade Aérienne Sidy Yaya CAMARA.

On notait la présence effective de plusieurs personnalités dont la présidente de la Commission Défense et Sécurité à l’Assemblée nationale, Hadja Djènè Saran Camara, du Directeur national de la Culture, Jean Baptiste Williams, du Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale et Directeur de la Justice Militaire, Général Ibrahima Baldé et de nombreux hauts gradés de l’armée guinéenne.

Dans son allocution de bienvenue, le Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale a, après remercié les uns et les autres pour leur présence a tenu à mentionner : « En ces moments solennels, je voudrais au nom du personnel gendarme et à mon propre vous souhaiter la bienvenue à la présente cérémonie marquant la remise officielle de nouveaux instruments de musique que vous avez bien voulu mettre à la disposition de cette autre fierté des Forces Armées Guinéennes, je veux nommer les Amazones de Guinée. Cette formation musicale féminine entièrement militaire de la Gendarmerie fut créée aux premières heures de notre indépendance à l’instar de Kèlètigui et ses Tambourinis, Balla et ses Balladins, le Bembeya Jazz national et tant d’autres, dans l’optique de promouvoir l’émancipation de la femme africaine. Malgré l’usure du temps, les Amazones de Guinée ont toujours hissé haut le flambeau de l’éveil de la femme africaine à travers la culture », dira entre autres Général Ibrahima Baldé.

De son côté, Hadja Djènè Saran Camara a, au nom de l’Assemblée nationale salué et félicité la hiérarchie militaire qui, selon elle, a bien voulu les associer à la présente cérémonie. Elle a en outre magnifié le courage de l’orchestre Amazones de Guinée qui a existé, qui existe et qui existera selon elle, par la grâce divine.

Quant au Directeur de Cabinet du Ministère de la Défense Nationale, il a, au nom du ministre d’Etat, Dr Mohamed Diané remercié tous les invités, avant de préciser : « C’est un grand honneur pour moi de venir présider et ce, au nom du ministre d’Etat chargé des Affaires Présidentielles, ministre de la Défense Nationale la cérémonie de remise des instruments de musique à l’orchestre féminin de la Gendarmerie Nationale, les Amazones de Guinée. Ainsi que la remise officielle des médailles aux sportifs qui ont valablement représenté notre pays lors des derniers tournois de sports militaires en Afrique de l’Ouest. Les Amazones de Guinée ne sont pas seulement un groupe musical exclusivement féminin, elles sont également pionnières dans l’émancipation de la femme africaine. De nos jours, elles font encore la fierté de la culture guinéenne et de toute l’Afrique. C’est pourquoi, le gouvernement guinéen à travers le Ministère de la Défense Nationale s’est toujours investi pour les soutenir afin que cette fierté nationale continue d’être citée sur le continent africain et dans le reste du monde comme l’un des triomphes artistiques de la Guinée », a mentionné le Général Sidy Yaya CAMARA.

La cérémonie a pris fin par la remise des médailles de Karaté à la championne de cette discipline et de la coupe remportée récemment par l’équipe de la Gendarmerie à l’occasion d’un tournoi qui a connu la participation des différentes équipes des forces armées guinéennes.

Youssouf Keita

+224 666 48 71 30

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. CONDÉ ABOU

    27 juillet 2019 at 11 h 11 min

    C’est une très bonne nouvelle pour l’industrie culturelle et musicale du pays. Les Amazones de Guinée font partie intégrante de l’immense patrimoine artistique et culturel de la Nation Guinéenne.

    Continuer de les soutenir et de les équiper en les rajeunissant davantage, créerait plus de valeur ajoutée pour le potentiel actuel de cette formation artistique, légendaire de la Gendarmerie Nationale.

    C’est aussi un exemple artistique et culturel rare en Afrique, qu’il est de l’intérêt de la Guinée de soutenir et de renforcer notamment au niveau des capacités techniques, artistiques et musicales proprement dites.

    Hyacinthe Ravet, qui a écrit en 2011, un long ouvrage intitulé ‘’Musiciennes : enquête sur les femmes et la musique’’ aux Editions Autrement, Paris, a fait une observation très pertinente qui devrait interpeller les hautes autorités:

    Bien qu’encore aujourd’hui, les femmes soient majoritaires parmi les chanteurs professionnels, dans le domaine instrumental, l’on trouve moins de deux musiciennes professionnelles sur dix.

    Une bonne raison de plus, en vue de faire des Amazones de Guinée des musiciennes professionnelles toujours techniquement plus fortes et même plus ouvertes sur le monde. Pourquoi pas ?

    Franchement une belle décision du Ministère de la Défense Nationale qu’il faudrait saluer.

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook