Connect with us

Societé

Armistice de 1918 : la France rend hommage aux 6 000 soldats guinéens morts à ses côtés

Published

on

C’était lors de la première guerre mondiale, quand des militaires africains ont combattu aux côtés de la France. Ce lundi, 11 novembre, cadres de l’ambassade de la France en Guinée, autorités du pays, parents, amis et proches des anciens combattants ont rendu un hommage à ces soldats tués en défendant la France face à l’Allemagne et ses alliés. La cérémonie s’est déroulée au cimetière de Boulbinet, dans la commune de Kaloum.

Dans son discours, le premier conseiller de l’ambassade de la France en Guinée, Fabien Talon a transmis les salutations du président français avant de réitérer l’engagement de son pays à reconnaître et prôner les efforts fournis par ces soldats morts les armes à la main.

‘’ A ce jour, dans les métropoles, dans les monuments aux morts, sur les places de nos villes et de nos villages, toutes les générations unies et solidaires se rassemblent et se recueillent. La nation se souvient de ceux qui se sont battus pour elle entre 1914 et 1919. Elle n’oublie pas ces enfants tombés aux champs d’honneur sur tous les fronts d’Orient et d’occident. Elle n’oublie pas de s’inverser par des soldats venus d’Afrique, d’Asie, du pacifique et d’Amérique. Elle salue toutes les nations habillées, qui ont partagé le même combat.

Les noms gravés sur les monuments aux morts nous rappellent constamment les valeurs d’honneur, de courage, de dévouement et de bravoure. Depuis 2012, chaque 11 novembre est aussi l’occasion d’honorer les filles et les fils de France qui, dans tous les conflits, hier comme aujourd’hui, ont accompli leurs devoirs jusqu’au don suprême. En ce jour, la nation rend un hommage particulier aux soldats morts pour la France en opération extérieure. En inaugurant un monument national en leur mémoire, le président de la république inscrit dans les pierres comme dans les mémoires, la reconnaissance pleine et entière de tout un peuple pour ses combattants’’ a-t-il dit.

Représentant le gouvernement guinéen, au nom du ministre des affaires présidentielles et de la défense nationale le général Sidy Yaya Camara, directeur de Cabinet dudit département, a indiqué que « c’est un sentiment de réconfort moral que je pourrai exprimer à cette cérémonie (…) en effet, l’anniversaire de l’armistice est un évènement mémorable pour toute l’humanité. A cela, la République française a joint à cet anniversaire la commémoration des soldats tombés sur les théâtres d’opérations extérieurs pour la France. En tant que frère d’arme, il est important que nous puissions partager ces moments pathétiques, mémorables pour l’histoire ».

Il faut rappeler qu’au cours de la première guerre mondiale ou la Grande guerre, plus de 6 000 Guinéens sont morts aux côtés de la France.

Mohamed Cissé

+224 623-33-83-57

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités