Arrestation de 317 suspects à Siguiri : le commissaire central de la police apporte des précisions

Print Friendly, PDF & Email

L’arrestation des personnes non identifiées et de nationalités différentes a commencé le vendredi 25 octobre dernier, dans les différents quartiers de Siguiri. Cette opération pilotée par une équipe mixte composée de policiers, gendarmes et militaires a pour but de mettre hors d’état de nuire toutes les personnes suspectes.

De nos jours, 317 personnes non identifiées et de différentes nationalités sont mis aux arrêts. Interrogé sur ces arrestations, le commissaire central de la police a mentionné :

« C’est nous qui avons commencé pour la première fois des enquêtes suite aux multiples plaintes des populations contre ces personnes suspectes. Lorsque nous avons entamé les enquêtes, nous avons découvert deux cours remplies d’hommes tous étrangers. C’est ainsi que j’ai informé le préfet, Colonel Moussa Condé pour qu’on prenne des précautions. C’est suite à ça que l’équipe mixte a été mise en place. Après les premières enquêtes, nous pensons que ces personnes arrêtées sont poursuivables pour plusieurs raisons », dira-t-il entre autres, avant de préciser qu’aucune de ces personnes arrêtées ne possède une pièce d’identité.

Moussa Koutoub Condé

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.