Connect with us

Politique

Arrestation de Faya Millimouno : mauvaise publicité pour le FNDC

Moins de 48 heures après son lancement au siège de la PCUD, le front national pour la défense de la constitution (FNDC) enregistre déjà sa première contre-publicité. L’arrestation, ce vendredi, de Faya Lansana Millimouno qui protestait contre le retour des « députés périmés » -pour reprendre les termes d’un internaute- à l’Assemblée nationale suscite assez de commentaires. Le leader du Bloc libéral a été soumis à un long interrogatoire avec 11 autres de ses compagnons à la DPJ. Pendant ce temps, les députés de tous les partis de l’opposition étaient sous la climatisation et arrosaient leur retour à l’hémicycle qu’ils ont quitté l’an dernier.

En difficulté, le FNDC a sorti une déclaration laconique condamnant l’arrestation du politique et exigé sans libération immédiate et sans conditions. Tout comme Cellou Dalein qui s’est fendu, depuis Abidjan, d’un tweet dans lequel il a appelé à la libération de l’opposant.

Ce FNDC à peine né essuie déjà des tirs tous azimuts. D’abord la société civile à travers Dansa Kourouma qui trouve l’initiative « prématurée, prétentieuse et populiste ». Ensuite Alhoussein Makanéra kaké qui a juré que le Front est déjà mort.

La question importante que l’on se pose est ceci : l’opposition va-t-elle continuer à siéger alors que Faya est au gnouf ? Bien malien qui y répondra.

Issa

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
1 Comment

1 Comment

  1. Diallo Souleymane

    5 avril 2019 at 23 h 17 min

    Il faut espérer que c’est une coïncidence. Si Dansa Kourouma s’associait à Makanéra pour conclure
    à une « contre-publicité » du FNDC, celui-ci pourrait recourir à une formule bien à propos, même si l’auteur est ce qu’il est.: «La coalition des médiocres est toujours médiocre.» Heureusement que l’heure n’ est pas à la polémique. Dansa Kourouma peut attendre le moment propice pour se lever. Makanéra, lui, n’a jamais su rabattre quelque caquet que ce soit.

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter