Arrestation de Koundouno et Diallo : ”c’est un faux dossier’’ (Me Béa)

Print Friendly, PDF & Email

Après plusieurs heures d’attente devant la Direction Centrale de la police judiciaire, les avocats du FNDC n’ont pas pu avoir accès à leurs clients Sékou Koundouno et Ibrahima Diallo arrêtés vendredi soir par les forces de sécurité en banlieue de Conakry.

Me Salifou Béavogui a retracé sa journée devant la porte de la DPJ en ces termes « (…) Mais en arrivant là-bas, on pouvait croire à tout sauf à l’interdiction qui nous a été opposée. Et, finalement, nous avons contacté le directeur qui nous a aussi notifié cette décision. Sur le champ nous avons contacté le procureur général, qui nous a dit que c’était impossible et même élémentaire cette décision. Nous pouvons accéder à nos clients. Donc, d’attendre qu’il va interpeller le directeur. Malheureusement, cet appel ne reviendra pas. Après une heure d’attente sous un soleil de plomb, nous n’avons pas pu accéder à nos clients. Le directeur est même venu nous dépasser là-bas. C’est du jamais vu », s’est-il indigné.

Joint plus tard par Mediaguinee pour les dernières nouvelles de ses clients, Me Salifou Béa a confié que « les droits de la défense ont été violés. Donc, c’est un faux dossier ». Ajoutant ignorer les motifs de l’arrestation de ses clients.

Mohamed Cissé

+224-623-33-83-57

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.