Arrêt activités « Miss Guinée » : « nous sommes derrière les autorités », dit Aminata Diallo, KPAAF

Print Friendly, PDF & Email


La structure KPAAF a annulé sa conférence de presse prévue, ce lundi 22 novembre suite à un communiqué  de dernière minute du ministère de la culture interdisant toutes organisations d’élection Miss Guinée en république de Guinée. Cela jusqu’à nouvel ordre. Cette décision fait suite à la guéguerre pour le contrôle du concours de beauté Miss Guinée.
Face à cette décision, la présidente du COOMISGUI, Aminata Diallo a déclaré s’en remettre à la volonté des  nouvelles autorités du Ministère de la culture. 
« Comme vous le savez, il y a un communiqué qui est sorti même si on ne nous l’a pas encore envoyé interdisant toute activité liée à l’organisation de l’élection Miss Guinée. Donc, c’est pour cela qu’on ne pourra pas faire cette conférence de presse », a indiqué, Aminata Diallo aux journalistes. 
Par ailleurs, de préciser : « notre équipe a toujours bien voulu faire les choses normalement avec les autorités qui nous ont donné l’agrément, je veux parler du Ministère de la culture. Donc nous sommes derrière eux jusqu’à ce que cette affaire soit réglée ».
A rappeler que c’est depuis le 1er février dernier, que le COOMISGUI a été mandaté par le ministère de la culture alors dirigé par Sanoussy Bantama Sow d’organiser l’élection « Miss Guinée ».
Elisa Camara 

+224654957322

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.