Arrivée de la dépouille de M’Mah Sylla, à Conakry: choc et prières !!! »

Print Friendly, PDF & Email

Le corps de M’Mah Sylla, jeune fille décédée samedi dernier à Tunie après avoir été droguée, violée et opérée par un groupe d’hommes en blouses [médecins] dans une clinique de la banlieue de Conakry est arrivé mardi nuit en Guinée.


À l’aéroport International de Conakry-Gbessia, plusieurs ministres étaient présents, pour réceptionner la dépouille de M’Mah Sylla qui a succombé à sa 7è opération. Ce sont les ministres de la Justice Fatoumata Yarie Soumah, le des infrastructures et transports Yaya Sow, de la Promotion Féminine de l’enfance et des Personnes Vulnérables  Aïcha Nanette Conté, de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’alphabétisation Guillaume Hawing. On y notait également la présence de la Gouverneure de la Ville de Conakry, les membres de la famille de la défunte, ami(e)s et plusieurs ONGs.
Peu avant l’arrivée de corps, Guillaume Hawing a au nom du Gouvernement et du président de la République, exprimé « toute sa tristesse, rien que de la tristesse ».

« Nous savons tous ce qui s’est passé, nous sommes là au nom du gouvernement, au nom du chef de l’Etat, tout le gouvernement est là pour apporter son soutien à la famille éplorée. Ce qui est arrivé est arrivé à toute la Guinée, et inchallah toutes les dispositions seront prises pour sanctionner cette forfaiture », a assuré le monistre.
De son côté,  le porte-parole de la famille de M’Mah Sylla, Alpha Amadou Diallo a remercié toutes les personnes qui n’ont ménagé aucun effort pour venir à l’aide à leur fille morte.

 « Pendant que M’Mah Sylla va se reposer demain à sa dernière demeure, ça va être le début du commencement. Ça va être le début ou le gouvernement, la presse, les ONGs vont se mobiliser pour qu’il n’y ait plus ça. Certes, il y a beaucoup qui ont perdu la vie dans l’ombre, cela remonte la problématique du système de santé en Guinée, ça relance la problématique du système des cliniques en Guinée, il faut qu’on corrige, pour que plus jamais une fille ou une femme subisse ces atrocités, pour qu’à cause d’un simple contrôle de routine puisse conduire au drame.» a-t-il souhaité.


Pour rendre un hommage mérité à la défunte M’Mah Sylla, une journée d’imploration d’Allah est annoncée dans les jours à venir, annonce le Secrétaire général aux Affaires religieuses Elhadj Karamo Diawara..

« Sur instruction du président de la République et du Premier ministre, nous allons consacrer le vendredi prochain à des implorations de la grâce divine pour notre sœur, notre maman et notre fille afin qu’elle soit parmi les martyrs d’Allah.»


Il faut retenir que la levée du corps de M’Mah Sylla, âgée de 28 ans, est prévue ce mercredi, 24 novembre, à l’hôpital Sino-guinéen de Kipé et sera suivie de la prière sur le corps et l’unhumation au cimetière de ENTA Nord
Mamadou Yaya Barry

 622 26 67 08 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.