Assassinat de l’élève Ibrahima Sory Diallo : le procès en appel s’ouvre à Kankan

Print Friendly, PDF & Email

Le procès en appel de la défense des six présumés assassins et complices dans l’assassinat à Hérémakonon d’Ibrahima Sory Diallo, un jeune élève de la 10ème année qui a succombé à ses blessures dans la nuit du 22 à 23 mai à l’hôpital régional de Kankan des suites d’un coup de poignard a débuté, ce jeudi à Kankan.

En première instance, cinq des six accusés que sont Mamadi Bamba alias Aguero, Mamoudou Kaba alias Tchou, Amadou Fofana alias Densol, Moussa Fofana alias Wanwan, Youssouf Condé alias Tozbi avaient été reconnus des faits d’association de malfaiteurs et de coups et blessures volontaires ayant donné la mort sans intention de la donner, à 10 ans de réclusion criminelle avec une période de sûreté de 7 ans.

Le tribunal a ordonné leur transfèrement à la maison centrale de Kindia où ils vont purger leur peine et au paiement d’un franc symbolique comme amende à la demande du papa de la victime.

Le nommé Adama Bamba qui a lui été reconnu coupable des faits de non-assistance à personne en danger a écopé de 10 mois d’emprisonnement et au paiement d’un million de francs guinéens d’amende, indique Fayimba Condé, le président du tribunal.

Malick Sangaré, correspondant à Kankan 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.