Assassinat de Mohamed Koula : Pour Bah Oury, “le juge Mangadouba Sow est en train de conduire ce dossier de la plus mauvaise manière’’

Print Friendly, PDF & Email

Le vice-président -exclu- de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) Bah Oury qui s’est porté partie civile dans le procès sur l’assassinat, le 5 février 2016 au siège de l’UFDG, du journaliste -de Guinee7- Mohamed Koula Diallo, n’est pas satisfait du déroulement de ce feuilleton judiciaire. Dans un entretien exclusif avec notre rédaction, Bah Oury s’est attaqué au juge en charge du dossier en lui reprochant de prendre le dossier d’une mauvaise manière.

“Le juge Mangadouba Sow est en train de prendre ce dossier de la plus mauvaise manière. Puis qu’il n’accepte pas que les témoins puissent comparaître, il n’accepte pas que les preuves d’images que nous avons qui montrent comment les choses se sont passées le 5 février au siège, il n’accepte que ça soit diffusé au niveau de l’audience donc avec ce juge, je ne m’attends pas à ce qu’il y ait la clarté dans cette affaire. J’ai souligné cet aspect au niveau des plu hautes autorités judiciaires du pays, j’attends dans les prochains jours une réaction à ce niveau-là“, s’est plaint l’ancien ministre tout en précisant que ce magistrat est en train de renvoyer une mauvaise image du pays.

Des juges comme Mangadouba Sow ne devraient pas être autorisés à siéger parce qu’ils sont en train de poignarder la justice

“Il y a des gens comme Mangadouba Sow qui sont en train de détruire la justice dans ce pays, ils sont en train de montrer une très mauvaise image de la Guinée et avec ça comment des investisseurs oseront venir dans un pays, comment des hommes et des femmes épris de paix, de justice pourront être en sécurité, des juges comme ça ne devraient pas être autorisés à siéger parce qu’ils sont en train de poignarder la justice”, a t il précisé.

Thierno Sadou Diallo

(+224) 626 65 65 39

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.