Assemblée nationale : les députés autorisent la ratification d’un accord de prêt

Print Friendly, PDF & Email

Les travaux de la session ordinaire de l’Assemblée nationale se poursuivent sous la président d’Amadou Damaro Camara, président de l’institution. Ce mercredi, 11 novembre, ils (députés) ont adopté un projet de loi et autoriser la ratification d’un accord de prêt.

L’accord est question est un accord de prêt entre la République de Guinée et la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA), dans le cadre du financement de la chaîne de valeur de riz, Signé le 26 février 2020, pour un montant de 9 000 000 $ US. Il est porté par le ministre de l’agriculture. 

Le financement est accordé aux conditionnalités ci-après : Durée de remboursement : 20 ans ;  Période de grâce : 5 ans ; Taux d’intérêt : 1% par an. Si les payements interviennent dans 30 jours suivants chaque échéance, la BADEA consent une remise incitative de 0,25% sur le taux d’intérêt. 

Les zones d’intervention du projet sont : Dinguiraye, Kouroussa, Siguiri, Dubréka, Boké, Boffa et Coyah (Wonkifong). Le projet se fixe pour objectif :

• Aménagement de 2650 ha de plaines agricoles équipées d’un système de contrôle d’eau pour le riz et les légumes ;

• Aménagement de 84 ha de basses terres, équipées de techniques de récupération de l’eau pour le riz ;

• Construction de 16 installations de stockage, de centres de collecte de semences, d’engrais, de riz et de légumes ; 

• Construction de 25 marchés communautaires, 4 usines de transformation du riz et poste de conditionnement de légumes, 40 aires de séchage et de 180 km de pistes rurales.

Le projet de loi portant code de conduite de l’Agent public est porté par le département en charge de la Fonction publique, de la reforme de l’Etat et de la modernisation de l’administration. Il (code) compte sept (7) titres, sept chapitres et 50 articles. 

Et l’objectif du présent Code est l’élaboration et l’adoption d’un corps de normes et de règles destinées à encadrer la pratique professionnelle des agents publics en Guinée pour l’amélioration de la gouvernance, la modernisation de la vie publique et la lutte contre la corruption.

Youssouf Keita

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.