Assemblée nationale : le volet recette de la loi de finances rectificative adopté

Print Friendly, PDF & Email

L’Assemblée nationale guinéenne a adopté ce vendredi 25 août, le volet recette de la loi de finances rectificative 2018. Cette nouvelle adoption revoie à la baisse les recettes de l’Etat pour le dernier semestre de l’année.

Selon, le rapporteur de la commission finances de l’Assemblée, le budget rectificatif de 2018 a été battis pour le maintien d’un taux de croissance de 5,8%. “Les projections budgétaires révisées pour 2018 tant au niveau des recettes, les dépenses que du financement du déficit ont été battis sur le maintien d’un taux de croissance 5,8% du PIB, d’un taux d’inflation moyen de 8% du PIB, d’un taux de pression fiscale de 34% contre 15,77% dans la loi de finances initiale ainsi que des réserves de la Banque Centrale à un niveau adéquat de 3 mois d’importation et le solde globale est projeté -2,42 % contre 2,15 à la loi initiale. Ces agissements et aitres recommandations en recette, dépense et solde ont été marqués par l’augmentation du prix des produits pétroliers de 25% le 1er  juillet 2018, portant  de réduire la perte des recettes douanières de 404 milliards’’, dira-t-il entre autres.

Le budget rectificative 2018 de l’Etat guinéen s’élève à 16.627, 23 milliards, contre une prévision 18.537, 02 milliards de francs guinéens. Lors de l’adoption, les députés du groupe parlementaire libéral démocrates et celui de la majorité présidentielle ont réservé un vote positif à cette loi de finances rectificative tandis que le groupe de l’alliance républicaine a voté pour une abstention.

Dans cette nouvelle loi de finances, plusieurs départements ministériels ont revu à la baisse leur recette.

Par Thierno Sadou

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.