Assistance : la MAOG de Lansana Diawara fait un don à plusieurs veuves

Print Friendly, PDF & Email

Ce lundi 12 avril 2021, la Maison des associations et ONG de Guinée a fait un don à onze (11) femmes veuves. Ces femmes ont chacune d’elles reçu un sac de riz, un bidon de 10 litres d’huile d’arachide et une enveloppe symbolique.

Lansana Diawara, coordinateur national de la Maison des associations et ONG de Guinée a indique que sa ce n’est pas une première pour sa plateforme. Il pense que c’est une façon de venir en aide à ces femmes en cette période de covid-19 et surtout en ce début de Ramadan.

« Chaque fois, à la veille du mois de Ramadan, la Maison des associations et ONG de Guinée, qui est une plateforme de la société civile, nous apportons de l’aide aux femmes veuves  parce que pour nous, c’est tout à fait quelque chose de normal. Vous savez, nous vivons des moments très difficiles, non seulement à cause de la pandémie de la Covid-19, mais aussi à cause de la cherté de la vie. Et pour ces femmes aujourd’hui, dont les maris ne sont plus de ce monde, et qui ont besoin de l’aide et du soutien de la société, de la communauté, c’est extrêmement important. Donc, à la coordination nationale de la Maison des associations et ONG de Guinée, nous avons décidé, nous avons pris la responsabilité en nous d’apporter ces aides. C’est significatif, c’est juste une petite enveloppe, un peu d’argent, un sac de riz, de l’huile et autres. Donc c’est juste une façon pour nous de prouver, de montrer notre détermination en tant qu’organisation de la société civile. », a déclaré Lansana Diawara, coordinateur national de la Maison des associations et ONG de Guinée

Très émue, Makhissa Touré, une des bénéficiaires du don, exprime sa joie, tout en remerciant les donateurs. Elle demande à d’autres personnes de bonne volonté d’emboîter le pas à cette plateforme de la société civile.

« Vous m’avez donné du riz, je suis contente. Que Dieu vous récompense le plus, qu’Il vous protège… Vous nous avez donné de la joie, vous nous avez donné à manger. Moi à qui vous avez donné, vous m’avez empêchée d’avoir faim et que Dieu vous le retourne. Mon mari vient de décéder je n’ai rien, ce que vous m’avez donné aujourd’hui c’est comme si vous m’avez accordé le paradis, j’ai six enfants. Je n’ai rien donc je lance un appel à d’autres personnes. Tout ce qu’ils peuvent faire pour nous qu’ils le fassent pour nous. », plaidé cette dame.

Lansana Diawara, coordinateur national de MAOG souhaite désormais que le gouvernement intègre dans son plan d’action social l’accompagnement des plus démunis à la veille du mois de Ramadan.

Christine Finda Kamano

622716906

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.