Attaque à main armée à Kankan : près de 70 millions emportés, gérants blessés par balles et 2 des 3 présumés cambrioleurs arrêtés

Print Friendly, PDF & Email

Une boutique de transfert d’argent a été la cible d’une attaque à mains armées le lundi 1er juin 2020 à Kankan. L’attaque a eu lieu aux environs de 18h au quartier Kabada1 dans la commune urbaine.

Les 3 trois présumés bandits lourdement armés ont tout d’abord procédé à des tirs de sommation avant de s’infiltrer dans la boutique où ils ont emporté avec eux une importante somme d’argent, témoigne Mouctar Bah le propriétaire de la boutique « On était prêt à rentrer, aussitôt on a reçu la visite de 3 bandits armés de Kalachnikov, c’est-à-dire des fusils militaires. Tout argent qui était dans la boutique, ils ont tout pris. Je ne connais pas exactement le montant emporté, mais on peut estimer de 50 à 70 millions de francs guinéens » avant de poursuivre « Maintenant, y avait un dehors qui surveillait les autres et qui tirait en l’air. Moi, j’ai reçu 2 balles au niveau de mon pied et mes amis aussi ont reçu chacun une balle, heureusement pour nous, y’a pas eu de perte en vies humaines. »

Peu après l’attaque, Ibrahima Sory Kenda Diallo originaire de Dabola qui est l’un des présumés malfrats, s’est rendu de lui-même à la base de l’armée de l’air pour échapper à la fureur de la population.

Aussitôt informé, le gouverneur de Kankan a, pour sa part convoqué une réunion d’urgence à son domicile avec les cadres administratifs et les services de maintien d’ordre en vue de faire le point sur la situation. Une rencontre après laquelle, le 2ème présumé cambrioleur alias ‘’Français’’ qui est à son tour un récidiviste, a été mis aux arrêtes par les forces de l’ordre. Ce, après quelques minutes d’échanges de tirs avec ces dernières.

A préciser qu’Ibrahima Sory Kenda Diallo originaire de Dabola a été arrêté en 2015 à Siguiri pour les mêmes faits, jugé et déféré à la prison civile de Kindia où il a purgé ses peines de 5 ans, le 24 avril passé. Le jeune Français quant à lui, était détenu dans la même prison mais il aurait bénéficié d’une grâce présidentielle qui lui a valu sa libération. Bouré Sama leur 3ème complice qui serait toujours en cavale est aussi sorti de la même maison centrale de Kindia. Ce sont donc tous des récidivistes.

Alpha Oumar Koïta, correspondant à Kankan

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.