Attaque contre l’ambassade de Guinée à Freetown : un mort parmi les manifestants

Print Friendly, PDF & Email

Des manifestants ont violemment attaqué samedi l’ambassade de Guinée en Sierra Leone. Selon le Ministère guinéen des Affaires étrangères, l’attaque a été perpétrée par des militants de l’opposition guinéenne à Freetown, la capitale Sierra léonaise. Le bilan est lourd : un mort parmi les manifestants et des cartes d’électeurs détruites (une trentaine selon les Affaires étrangères).

« La victime a été prise pour un voleur par les populations environnantes. Un policier Sierra-léonais a aussi été battu par les manifestants, mais son état de santé reste stable », ajoute le département qui informe que le ministre Mamadi Touré a aussitôt joint son homologue Sierra-léonais avec qui il a échangé sur le sujet.

La Chancellerie est actuellement sous haute surveillance et les autorités sierra léonaises annoncent l’ouverture d’une enquête dans les heures qui suivent pour identifier les auteurs de cette attaque, renseigne le Ministère des AE.

Cette attaque intervient alors que les Guinéens sont appelés aux urnes le 1er mars prochain pour le double scrutin législatif et référendaire auquel l’opposition républicaine ne participe pas. Nous y reviendrons…

Noumoukè S.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.