Attaque de la résidence du préfet de N’zérékoré: “je ne sais pas comment cela est arrivé avec le nombre de militaires qui étaient à la garde”

Print Friendly, PDF & Email

La résidence du préfet de N’Zérékoré, chef-lieu de la Guinée forestière, a été la cible d’attaque dans la nuit de lundi à mardi par des inconnus. Il n’y a pas eu de perte en vie humaine ni de blessé mais des dégâts matériels importants, a constaté le correspondant de Médiaguinee sur place.
« C’est ce matin que la femme du préfet m’a appelé pour m’informer. J’ai été là-bas et j’ai constaté les dégâts avec une porte défoncée. Mais je ne sais pas comment cela est arrivé avec le nombre de militaires qui étaient à la garde», nous a confié un responsable de la région qui a voulu garder l’anonymat.
Pour l’instant, toutes nos tentatives d’accéder à la résidence sont restées vaines. « Personne ne rentre pour l’instant. Nous sommes entrain de faire les enquêtes », nous a confié un officier.
Cette attaque du domicile du préfet de N’Zérékoré intervient à moins d’une semaine de l’attaque de son homologue de Coyah. Ce qui relance le débat sur l’insécurité dans laquelle est plongée la population guinéenne.
Par Mamady 2 Camara, correspondant à N’Zérékoré

  1. Sylla 4 ans il y a
    Repondre

    Mais pourquoi vous les journalistes vous êtes comme ça???
    Dans l’entête de l’article vous mettez la photo du préfet avec cette phrase.
    Dans cet article,on apprend que c’est quelqu’un dans l’anonymat qui a dit ça.
    Ça vous coute quoi de travailler honnêtement????

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.