Attaque du cortège de Kassory, à Labé : ‘’on aurait appris que de l’argent a été promis aux jeunes, mais n’a pas été honoré’’ (préfet)

Print Friendly, PDF & Email

C’est une version qui vient balayer celle du gouvernement guinéen qui avait indexé des loubards dans l’attaque du cortège du Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana à Labé, chef-lieu de la Moyenne Guinée dans le cadre de la campagne électorale.

Le préfet de Labé Safioulaye Bah a confié mercredi à Sabari fm que l’attaque du cortège du Premier ministre pourrait être liée à une promesse non tenue par les organisateurs aux jeunes dans le cadre de la mobilisation.

« Ce n’est pas le véhicule du Premier ministre qui avait été visé par ces incontrôlés. Je pus témoigner avoir entendu un communiqué de l’UFDG demandant à ses militants de ne pas s’associer à cette réception. L’antenne du FNDC m’avait également rassuré de son impartialité malgré leur appel à manifestations le même jour. On aurait appris que de l’argent a été promis aux jeunes par les organisateurs dans le cadre de la mobilisation, ce qui n’a pas été honoré. Donc ces jeunes ayant vus que la délégation du premier ministre quittait s’est mise en colère en s’attaquant au reste du convoi », a dit Safioulaye Bah, rapporte Accentguinée qui cite Sabari fm.

Hier, le Premier Ibrahima Kassory Fofana a repris son vol à Labé après un tour à Pita et Dalaba où l’accueil a été des plus mouvementés. Des violences qui ont fait un mort, des blessés et de nombreux dégâts matériels.

Christine Finda Kamano

1 Commentaire
  1. Zoumana Ben Cissé 3 heures il y a
    Repondre

    Si tu es garçon, il faut dire le contraire, n’importe quoi

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.