Attaque du siège des NFD : des blessés dont 9 graves, le parti annonce une plainte…

Print Friendly, PDF & Email

Hier mardi, 13 octobre, le siège des Nouvelles Démocratiques (NFD) de Mouctar Diallo sis à Hamdallaye pharmacie, dans la commune de Ratoma, a été la cible d’une attaque attribuée aux militants de l’UFDG, principal parti de l’opposition.

Joint ce mercredi par Mediaguinee, le chargé des questions électorales au sein du parti du ministre Mouctar Diallo, allié du Rpg Arc-en-ciel, Alpha Bah est revenu sur les faits.

« C’est aux environs de 13h-14h, on a vu un groupe de personnes identifiées en tee-shirts de l’ufdg avec l’effigie du président du parti Cellou Dalein Diallo venir aux abords du siège de notre parti, pratiquement devant notre portail, installer leur sonorisation alors que nous avions prévu notre meeting et tous les militants des NFD étaient informés. Alors, en ralliant notre siège, à notre fort étonnement, on a vu les gens-là venir s’installer à un pas de la sortie de notre siège, pour venir perturber notre meeting. Mais, cela ne nous a pas empêché de tenir notre meeting parce qu’on avait des dispositions pour éviter des altercations. Malheureusement, c’était bien planifié, ils ont non seulement à un moment donné stoppé le meeting, mais aussi laissé la place à d’autres personnes qui étaient armées de gourdins, des pierres et de barres de fer pour venir s’en prendre aux gens très nombreux à l’intérieur du siège. Ils ont jeté des pierres, il y a eu beaucoup de blessés. Nous avons dénombré 9 qui étaient vraiment très préoccupants. Et parmi ceux-là, il y a 5 qui sont toujours à l’hôpital », dit le député à l’assemblée nationale.

Pour lui, les fédéraux de Ratoma et Hamdallaye sont ceux qui ont planifié cette attaque.     

« C’est le parti UFDG. Ce sont les responsables parce que leurs fédérations de Ratoma et Hamdallaye étaient présentes. Ils planifiaient et ils incitaient même les jeunes à aller faire la casse. Donc, il a fallu une intervention des forces de l’ordre pour disperser les jeunes », accuse Alpha Bah.

Avant de terminer, il a indiqué que le parti portera plainte pour traduire devant les tribunaux les commanditaires de cette violente attaque.

Mohamed Cissé          

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.