Au moins huit morts dans une fusillade dans un centre commercial de Munich

Print Friendly, PDF & Email

Huit personnes ont été tuées et plusieurs autres grièvement blessées dans une fusillade survenue vendredi dans un centre commercial du nord de Munich, selon un bilan encore provisoire. La police suspecte « un acte terroriste ». Les agresseurs ont pu prendre la fuite.
La fusillade a éclaté peu avant 18h00 dans un restaurant McDonald’s avant de se poursuivre dans une rue adjacente. Les assaillants sont ensuite entrés dans le centre commercial situé près du stade olympique, selon une porte-parole de la police.
Selon l’édition en ligne du quotidien Bild, un homme a couru dans le centre commercial et fait feu sur plusieurs personnes. Il s’est ensuite enfui en direction d’une station de métro.
« Nous avons malheureusement déjà six morts à déplorer », a indiqué en soirée la police sur son compte Twitter. Elle fait également état de plusieurs blessés graves. Un porte-parole a précisé que « jusqu’à trois auteurs » de la fusillade sont recherchés et que d’importants moyens de police ont été déployés à Munich. En fin de soirée, le bilan s’est alourdi, passant à huit morts.
Toute l’agglomération bavaroise était placée en état d’alerte en début de soirée, avec la mobilisation de l’ensemble des « moyens disponibles », selon la police de Munich. Le ciel était sillonné par des hélicoptères.
Gare centrale évacuée
La police a appelé la population à rester chez elle. La gare centrale de Munich a été évacuée et la circulation des transports publics a cessé sur plusieurs lignes.
La police a dit à l’AFP « suspecter un acte terroriste ». Un autre porte-parole des forces de l’ordre présent sur place et cité par l’agence de presse DPA a quant à lui parlé d’une « situation terroriste en cours ».
Une réunion de crise s’est tenue en soirée à la chancellerie fédérale à Berlin pour suivre l’évolution de la situation à Munich et coordonner les services de sécurité, a rapporté l’agence de presse DPA. La chancelière Angela Merkel n’était pas présente.
Selon des informations recueillies par l’AFP, plusieurs témoins ont évoqué des hommes de type « arabe ». Le porte-parole de la police n’a toutefois pas confirmé cette information et indiqué ne pas disposer à ce stade indiquant qu’il s’agirait d’un attentat islamiste.
Obama promet l’aide des Etats-Unis
Le président américain Barack Obama a promis aux autorités allemandes « tout le soutien dont elles ont besoin ». De son côté, le chef de l’Etat français François Hollande a adressé un « message personnel de soutien » à la chancelière allemande Angela Merkel.
Il s’agit de la troisième attaque majeure en Europe de l’Ouest en huit jours. Elle suvient après l’attentat de Nice qui a fait 84 morts le soir du 14 juillet et de l’attaque à la hache et au couteau menée à bord d’un train de Bavière par un Afghan, qui a blessé quatre voyageurs lundi soir.
ats

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.