Audiences criminelles à Pita : Alsény Diallo condamné à perpétuité pour ‘’viol suivi de meurtre’’

Print Friendly, PDF & Email

Les audiences criminelles ont repris le mercredi 13 octobre 2021 dernier, au tribunal de première instance de Pita. Selon le procureur de la république prés le TPI, pour cette session, neuf (9) dossiers dont 12 accusés qui comparaîtront à tour de rôle pendant trois (3) jours pour répondre des faits qui leur sont reprochés.

« A date, l’infraction la plus récurrente est le viol et par extension, les violences basées sur le genre. Pour la présente session, le tribunal criminel aura à son rôle 9 dossiers avec 12 accusés qui comparaîtront tour à tour pendant 3 jours d’affilé et jour suivant s’il y a lieu pour répondre des faits qui sont articulés contre eux. Ces dossiers se répartissent comme suit : 6 cas de viols suivi de séquestration ou de meurtre parfois, un cas d’association de malfaiteurs, vol à main armée, un cas d’attentat à la pudeur, un cas d’assassinat et complicité. Les victimes des agissements supposés de ces accusés qui défilaient sans cesse dans mon bureau en me demandant à tout moment à quand leur audience trouveront enfin, la réponse à leurs interrogations puisque les accusés sauront ce que la loi leur à réserver soit en terme de condamnation ou d’acquittement. Dans les deux cas, que les accusés et les différentes victimes soient tous à l’aise puisqu’ils comparaîtront devant un tribunal indépendant, impartial, composé de magistrats talentueux, rigoureux qui respectera en a pas douté les droits de chacun d’eux », soutient le procureur Alghassimou Diallo.

Suite aux débats pour cette première journée d’audience concernant l’affaire de viol suivi de meurtre sur la petite Aissatou à Timbiwol, dans la commune rurale de Timbi Tounni, le procureur de la république prés le TPI de Pita demande au tribunal de condamner Alsény Diallo, à la réclusion criminelle à perpétuité. Les débats se sont poursuivis  ce jeudi 14 octobre 2021 au tribunal criminel de Pita. Le tribunal statuant publiquement en matière criminelle après avoir délibéré sur l’action publique déclare, Alsény Diallo coupable pour des faits de viol suivi de meurtre. Le tribunal en se référant des articles 268 ? 269 et 114 du code pénal condamne Alsény Diallo à la réclusion criminelle avec une période  de sûreté de 30 ans et le payement d’un franc symbolique à titre de réparation du préjudice subi conformément à l’article 548 du code de procédure pénale ;

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

+224 620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.