Dansa Kourouma (CNOSCG): ‘’aucun travail sur le fichier électoral ne peut être parfait sans un état civil parfait’’

Print Friendly, PDF & Email

Présent à la présentation des résultats de l’audit du fichier électoral réalisé par les experts électoraux déployés par la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le président du CNOSCG, Dr Dansa Kourouma a salué la transparence par laquelle cette institution ouest-africaine a procédé son travail.

« J’apprécie la transparence par laquelle la CEDEOA a procédé mais aussi l’approvisionnement des questions. J’apprécie également les évolutions du fichier. Les statistiques comparatives avec les pays de la sous-région sont plus édifiantes encore. Aucun travail sur le fichier ne peut être parfait sans un état civil parfait. Ceci lance un défi aux dirigeants actuels et aux futurs dirigeants du pays. S’ils veulent avoir un fichier consensuel, nous les exigeons de travailler sur l’état civil pour que le nombre de naissance et le nombre de décès soient automatiquement mis à jour. Le dernier message que j’adresse aux électeurs, c’est que l’épuration du fichier vient de terminer, le reste de l’opération se fera sur le terrain à travers la distribution des cartes d’électeurs. Faisons de telle sorte que les morts n’aient pas de cartes d’électeurs et faisons de telle sorte que les mineurs n’aient pas de cartes d’électeurs. Donc je demande aux partis politiques qui ont présenté des candidats à ces élections, au lieu de se victimiser, c’est le bon moment de se préparer pour les opérations de distribution. Le débat d’aujourd’hui porte sur le fichier. Ce n’est pas le moment de juxtaposer tous les problèmes politiques du pays. Les problèmes politiques doivent être réglés lors d’un dialogue politique. Donc, je demande à toute la société civile de se mobiliser pour garantir la sérénité de ces élections. Les évolutions, nous les saluons mais les défis restent encore. Pour nous, pour avoir un fichier électoral mis à jour à travers une périodicité régulière, la révision ordinaire du fichier électoral est l’opportunité de mettre le fichier à jour et d’éviter que des citoyens guinéens se trouvent en dehors du fichier. »

Youssouf Keita

+224 666487130      

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.