Baccalauréat unique : le DPE de Siguiri donne des précisions sur la saisie des 54 téléphones

Print Friendly, PDF & Email

La préfecture de Siguiri, à l’instar des autres préfectures du pays, vit depuis hier au rythme du baccalauréat unique. Comme prévu par le ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, des dispositions ont été prises pour pouvoir détecter les appareils téléphoniques et empêcher les candidats de copier. Le Directeur préfectoral de l’Education de Siguiri, Issa Kouyaté, se dit satisfait du démarrage du baccalauréat unique dans sa préfecture.

« Vraiment, je suis content à plus d’un titre. Empêcher les enfants à voler, c’est une façon de préparer leur avenir. Pour la première journée, nous avons saisi 54 téléphones portables avec les candidats. Cette année, c’est une autre méthode sans exception. Il n’est pas question d’utiliser le téléphone. Il faudrait que les gens sachent que le baccalauréat unique est une course de conscience, non de matériel. Nous allons faire preuve de l’excellence cette fois-ci dans les examens nationaux, surtout le baccalauréat unique », a-t-il expliqué.

Malgré certains dérapages dans certains centres, le baccalauréat unique de cette année a connu une certaine rigueur dans les 11 centres retenus pour le baccalauréat unique à Siguiri. Le respect strict des mesures barrières est de mise pour les candidats inscrits sur la liste et leurs encadreurs.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.