Badra Koné récidive dans les (petites) menaces : ‘’qu’Allah nous donne le courage des Maliens qui ont frappé leur président’’

Print Friendly, PDF & Email

Le général de l’Union des forces républicaines (UFR) -qui vient de faire plus 40 jours au cachot- récidive dans les petites menaces.  Le secrétaire national de la jeunesse de l’Union des Forces Républicaines (Ufr) de Sidya Touré a magnifié samedi le courage des Maliens qui, dit-il, se sont toujours levés comme un seul homme contre la dictature dans leur pays.

S’exprimant en langue soussou devant les militants de l’UFR, Badra Koné a dit que ‘’c‘est le 26 mars 1991, que les Maliens sont sortis dans la rue contre Moussa Traoré [ancien président malien] quand ils ont eu marre de lui. En trois jours seulement, les choses ont changé. Moussa Traoré a pris la fuite, mais il a été arrêté pour être libéré 10 ans après”, a-t-il déclaré, tout en rappelant les cas d’Amadou Toumany Touré (ATT) et celui du putschiste Amadou Sanogo.

Plus loin, de mentionner : “Moi, j’ai confiance à cette population malienne. C’est la seule population dans ce monde qui est allée jusqu’à la Présidence de la République (Palais Koulouba) frapper le président et le blesser même à la tête. C’était le président Dioncounda Traoré. Est-ce que vous avez une fois entendu qu’un peuple a fait ça ? Est-ce qu’il y a quelqu’un qui est plus sécurisé qu’un chef d’Etat ? Donc, pour les Maliens c’est le cœur. Ils ne nous dépassent pas, mais ils ont le cœur. Qu’Allah nous donne ce courage pour qu’on dépasse même les Maliens (…)”.

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.