Bah Oury, désormais leader de l’UDRG

Print Friendly, PDF & Email

Exclu de l’UFDG en février 2016, poussé à la démission à l’UDD en mai dernier, l’ancien ministre guinéen de la Réconciliation nationale Bah Amadou Oury est désormais à la tête de l’Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée (UDRG). Le fondateur de l’UFDG l’a annoncé lui-même sur son compte Twitter.

“C’est une immense joie de vous annoncer le lancement de l’Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée (UDRG) issue de la fusion de deux partis légalisés qui nous ont fait l’honneur de nous confier la charge de Président de l’UDRG”, écrit l’opposant.

Politicien aguerri, défenseur des droits de l’homme, Bah Oury ira à l’exil en France après l’attaque du domicile privé du président Alpha Condé en juillet 2011 à Kipé, en banlieue de Conakry. Condamné à perpétuité par contumace pour atteinte à la sûreté de l’Etat, M. Bah regagne son pays après une grâce présidentielle qui a concerné 171 personnes.

Maciré CAMARA

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.