Bah Oury : “le report n’apporte pas de valeur ajoutée à la qualité de l’organisation des législatives”

Print Friendly, PDF & Email

Le président de l’union pour la démocratie et le développement (UDD) a réagi au report des élections législatives au 1er Mars prochain.

Bah Oury, très actif contre l’adoption d’une nouvelle constitution en Guinée estime que le report des législatives au 1er mars, n’ajoute pas de valeur ajoutée à leur organisation.

“Il est très difficile de se mettre dans la pensée du président pour savoir si le report des élections est une occasion pour les autorités de coupler leur volonté d’organiser un référendum et les élections législatives. Mais si tel est le cas, ça ne m’étonnerait guère, puisque c’est cette musique qui prévaut pratiquement depuis plus d’un an dans la manière de gérer le pays. Ceci dit, le report n’apporte pas de valeur ajoutée en ce qui concerne la qualité de l’organisation de ces législatives. Parce que, il faut le rappeler, la qualité du fichier y fait défaut, de manière claire, le fichier électoral est profondément corrompu et aucune élection ne peut se faire avec un niveau de transparence satisfaisant avec un tel fichier”, a-t-il expliqué lors d’un entretien avec notre rédaction.

Pour lui, la commission électorale nationale indépendante (CENI) qui est à l’origine de ce report n’est plus en mesure d’organiser ces législatives.

“C’est un report de rattrapage pour la CENI, cela veut dire en tout point de vue et de manière nette et claire que la CENI s’est disqualifiée dans sa capacité d’organiser des élections correctes dans ce pays. Malgré toutes les facilités, les entorses au code électoral, la CENI n’est pas en mesure d’organiser ces élections législatives”, ajouté le leader de l’UDD.

Par ailleurs, il estime que la situation actuelle de la Guinée menace la stabilité de la sous-région ouest-africaine.

“Nous nageons dans un fou artistique dangereux, qui peut comme vous le savez, mettre le pays en émoi et la sous-région, dans une perspective d’inquiétude et de crainte pour la stabilité aussi bien de la Guinée que de la sous-région”, a-t-il estimé.

Thierno Sadou Diallo

+224 662 76 75 74

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.