Bah Oury réagit à la mort de Me Salif Kébé : “stupeur !”

Print Friendly, PDF & Email

Le président de la Commission électorale nationale indépendante Me Amadou Salif Kébé est décédé vendredi à Conakry des suites de maladie. L’opposant Bah Oury, a dans un tweet, prié pour le repos de l’âme du disparu. Ajoutant que “la leçon de l’histoire, est la nécessité de faire preuve d’humilité en chaque instant de notre vie sur terre, car ce qui est durable est le souvenir que nous laissons à la postérité”.

 

“Stupeur ! Maître Kébé Président de la CENI n’est plus. La leçon de l’histoire, est la nécessité de faire preuve d’humilité en chaque instant de notre vie sur terre, car ce qui est durable est le souvenir que nous laissons à la postérité. Que son âme repose en paix ! Condoléances”, écrit le leader de l’UDD.

Me Salif Kébé a fait sa dernière apparition publique le 1er avril dernier à la CENI pour proclamer les résultats provisoires des élections législatives du 22 mars dernier. Ce scrutin, boycotté par l’opposition, avait permis au parti au pouvoir de rafler 79 sièges à l’Assemblée sur 114 à pourvoir.

Mohamed Cissé

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.