Connect with us

Politique

Bah Oury très fâché avec la Justice (lettre ouverte au ministre de la Justice Me Cheick Sako)

Published

on

LETTRE OUVERTE AU MINISTRE D’ETAT, MINISTRE DE LA JUSTICE ET GARDE DES SCEAUX  M. C. SAKO

C’est avec regret et une profonde amertume que je m’adresse à vous par la forme interpellatrice qu’est la lettre ouverte. Comme vous le savez, le 05 février dernier aux abords du siège de l’UFDG sis à Dixinn, le journaliste Mohamed Koula DIALLO a été fauché à la fleur de l’âge par une balle qui selon les conclusions de l’ordonnance du juge d’instruction du Tribunal de Première Instance était destinée à m’abattre. Le même jour à peine une heure après le drame, Cellou Dalein DIALLO, Président de l’UFDG a fait publier un communiqué qui a fait le tour du monde où je suis formellement désigné comme « le tueur de Mohamed Koula à l’aide d’une arme à feu que je détenais ».

Monsieur le Ministre,

L’ordonnance du juge d’instruction du 24 mai 2016, a retenu la jonction entre « l’assassinat de Mohamed Koula DIALLO et la tentative d’assassinat de BAH Oury ». Par la suite 18 personnes (maintiens d’ordre de l’UFDG) ont bénéficié d’un non-lieu. Or le parquet a interjeté appel de cette décision du juge d’instruction bloquant ainsi la libération de ces personnes qui deviennent ainsi doublement victimes. Victimes de Cellou Dalein DIALLO qui a établi leur liste pour la communiquer aux gendarmes-enquêteurs, et ensuite victime d’une procédure judiciaire qui les prive de leur liberté au-delà du temps nécessaire. Le peu de diligence de la chambre d’accusation contraint ces pères de famille à une détention préventive disproportionnée. En réalité leur emprisonnement protège ainsi à leur corps défendant les vrais responsables de ce crime de sang.

Monsieur le Ministre,

Dans cette même ordonnance, Souleymane BAH Thiaguel , le responsable communication de Cellou Dalein DIALLO est inculpé de complicité d’assassinat et de tentative d’assassinat. Il a été convoqué par les enquêteurs de la Brigade des investigations criminelles de la gendarmerie ces dernières semaines. Il a systématiquement refusé de se présenter et depuis lors il a pris la fuite afin de se soustraire aux questions des gendarmes. Il avait auparavant  publiquement déclaré «  qu’il ne sera pas seul à aller en prison ! » s’adressant ainsi à d’autres proches collaborateurs de Cellou Dalein DIALLO.

Monsieur le Ministre,

Je suis effaré de constater que M. Souleymane BAH Thiaguel a bénéficié d’une large mansuétude de la part des autorités judiciaires ce qui, lui a permis de préparer en toute tranquillité sa fuite.  D’ailleurs le parquet général ne s’était pas gêné d’organiser au courant du mois de juin une conférence de presse pour « tenter de ridiculiser » l’ordonnance du juge d’instruction M. Mamady DIAWARA qui internationalement est reconnu par sa droiture, sa rigueur et son professionnalisme.  Comment expliquer cette intrusion  des magistrats du parquet général pour mettre en doute l’inculpation de Souleymane BAH Thiaguel ! La famille de Mohamed Koula DIALLO et moi-même, parties civiles dans cette affaire méritons d’avoir des explications de votre part.

Monsieur le Ministre,

J’ai porté plainte contre Cellou Dalein DIALLO pour dénonciations calomnieuses suite à la diffusion du communiqué me présentant comme le meurtrier du journaliste Mohamed Koula DIALLO. Le procureur de la République de Dixinn, M. Souleymane Ndiaye a « requis de ne pas informer en raison de la qualité de député de Monsieur Cellou Dalein DIALLO,en se fondant sur l’article 65 alinéa 3 de la Constitution ». Or dans le cadre d’une bonne justice respectueuse des droits de tous les justiciables, il devrait conformément à la Constitution demander à l’assemblée nationale de lever l’immunité parlementaire du député Cellou Dalein DIALLO afin que l’instruction judiciaire puisse être ouverte pour le volet dénonciations calomnieuses. Devant l’inaction du Procureur de la République, à ma demande mes avocats ont requis cette demande auprès de l’Assemblée Nationale. Pour le moment nous ignorons la réaction de l’assemblée à ce sujet. Toutefois, nous pensons que votre charge de Ministre de la Justice nous permettra de trouver les voies juridiques pertinentes d’instruire en conformité du droit la plainte contre Cellou Dalein DIALLO pour dénonciations calomnieuses.

Monsieur le Ministre,

Mon avocat Thierno Amadou Oury DIALLO  subit des intimidations, des harcèlements et des menaces de mort proférés par des milieux proches de Cellou Dalein DIALLO. Ceci m’amène à vous rappeler que nous avons formulé des plaintes qui sont restées sans suite. C’est le cas contre Ibrahima Sory Camara qui a revendiqué publiquement d’être l’organisateur de l’agression dont je fus victime le 29 avril aux abords de la mosquée de Dabondy-Ecole. C’est le cas également de la plainte contre Boubacar DIALLO dit Grenade et consorts qui le 12 avril ont agressé mes proches à Bambeto pour les empêcher d’organiser une réunion publique dans ce quartier.  Cet agresseur fait d’ailleurs l’objet d’un mandat d’arrêt pour détention d’armes et menace contre des forces de l’ordre dans le cadre de l’exercice de leur fonction. Bizarrement, ce mandat est jeté aux orties, comme si une « milice privée officielle » existe dans ce pays pour servir Cellou Dalein DIALLO et son clan en toute impunité. Les mandats d’arrêts contre Alphadio BAH Wanidara et Mamadou Saidou BARRY dit freeman, tous les deux inculpés dans le cadre de l’affaire du 05 février sont également restés sans suite. Cette situation est d’autant plus révoltante qu’en l’espace de 48 heures le jeune Ibrahima Djoundiou DIALLO de Bambeto a été jeté manu militari en prison à la Maison Centrale depuis plus de trois mois pour une « histoire montée de  toutes pièces de vol de téléphone »  que les proches de Cellou Dalein ont fabriqué  pour tenter de m’atteindre. D’un côté une histoire de meurtre gérée avec beaucoup de « souplesse » et de l’autre une banale affaire sanctionnée avec démesure. Deux poids, deux mesures ! De quel côté se trouve la justice !

En conclusion, Monsieur le Ministre

Vous avez la charge de rendre la justice guinéenne, juste, équitable et transparente. Nous, partie civile dans le cadre de l’assassinat du journaliste Mohamed Koula DIALLO et de la tentative d’assassinat sur BAH  Oury, nous estimons que les comparutions des inculpés Souleymane BAH Thiaguel, Alphadio BAH Wanidara, Mamadou Saidou BARRY Freeman, et Boubacar DIALLO Grenade constituent un préalable nécessaire pour une bonne justice. Nous espérons que notre légitime requête trouvera une issue heureuse pour que la justice soit rendue avec sérénité et honnêteté !

Avec respect !

BAH OURY

Ancien Ministre

1er Vice-Président de l’UFDG

03/08/16

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

0 Comments

  1. Sylla

    3 août 2016 at 21 h 19 min

    Félicitations a Bah Oury.
    Voici un véritable responsable.
    L’ufdg te reviendra.

    • Diallo Soul

      4 août 2016 at 12 h 52 min

      @Sylla, tu vas devoir attendre très longtemps, ça ne sera pas au temps de tes parents ou à toi. Peut être ça sera au temps de tes pétits enfants du moins si tu n’es pas sterile.
      Pauvre haineux

  2. ben

    3 août 2016 at 21 h 50 min

    Cheick sacko a goute a l’argent de Cellou l’intermediaire N’DIAYE le procureur

    • Diallo Soul

      4 août 2016 at 12 h 55 min

      @Ben, Cellou n’a pas besoin de lui donner de l’argent. Il n’y pas de justice en Guinée ou du moins elle est pour le pouvoir et non pour les autres

      • ben

        4 août 2016 at 17 h 44 min

        Cellou est un corrupteur hors pair Souleymane N’DIAYE procureur en Sais quelque chose.

  3. Sylla

    5 août 2016 at 9 h 45 min

    Je demande la demission de ce ministre,qui tel un colis,nous est venu de Paris.
    Nous demandons la demission de ce faux ministre,pour laxisme caractérisé.
    Pardons faites vos piètres commentaires et laisser nous en paix.
    Merde!!!!

Laisser un commentaire

Publicités
  • "Aujourd'hui, nous assistons à des attaques ciblées" (Marie-Noëlle Koyara, ministre de la défense de la RCA) 17 février 2020
    Au cours d’une interview qu’elle a accordée à la DW, la ministre centrafricaine de la défense, Marie-Noëlle Koyara, accuse les groupes armés de contrôler plusieurs régions riches en ressources naturelles.
  • Pourquoi les Européens se soucient de la Libye 17 février 2020
    L'Europe a décidé de déployer une nouvelle mission navale et contrôler l'embargo sur les armes imposé à la Libye. Mais les Etats n'accordent pas la même urgence aux préoccupations concernant l'Afrique.
  • La santé au Togo, un enjeu de la présidentielle 17 février 2020
    Depuis 2017, le Togo a engagé une réforme de son système sanitaire afin d’assainir le financement des hôpitaux publics et améliorer la qualité des soins. Mais les résultats obtenus jusque-là sont jugés très insuffisants.
  • Mike Pompeo survole le Sahel et se pose au Sénégal 17 février 2020
    Pour sa première visite en Afrique subsaharienne, le secrétaire d'Etat américain ne visite aucun des pays du Sahel touchés par le terrorisme. Il défend son choix du Sénégal comme une des destinations de ce voyage.
  • Agathon Rwasa candidat à la présidentielle au Burundi 16 février 2020
    Le Conseil national pour la liberté (CNL), principal parti d'opposition au Burundi, a désigné dimanche, son président Agathon Rwasa comme candidat à la présidentielle prévue le 20 mai 2020.
  • Saint Valentin, les hommes "sous pression" 14 février 2020
    Le 14 février est la fête de l'amour. C'est l'occasion pour les couples de se retrouver. Ils doivent souvent dépenser de l'argent pour les offres de différents magasins.
  • Omar el-Béchir bientôt à la CPI ? 14 février 2020
    La presse s’est intéressée cette semaine à l’invasion des criquets dans l’est de l'Afrique et à la possibilité d’une extradition à la Haye de l’ex-président soudanais Omar el-Béchir.
  • Le sexe dans tous ses états 14 février 2020
    Le magazine Santé démarre l'année sous la couette avec une série sur le sexe. Quatre émissions avec reportages et interviews pour en savoir plus sur les relations intimes et l'orgasme - et les moyens d'y parvenir.
  • L'armée malienne fait son retour à Kidal 14 février 2020
    L'armée malienne est enfin arrivée à Kidal ce jeudi (13.02.20), ville contrôlée depuis 2012 par la Coordination des mouvements de l'Azawad. Le détachement comprend près de 300 soldats.
  • Conférence de Munich : l’influence de l'Europe en débat 14 février 2020
    La perte d’influence de l’Occident semble s’imposer à cette conférence sur la sécurité. Mais les relations avec les Etats-Unis, le poids de Moscou et de Pékin, ainsi que la protection des données seront aussi discutés.
  • Es Tunis-Zamalek, alléchante affiche de Supercoupe de la CAF 14 février 2020
    Ce soir, à Doha (Qatar), le club tunisois (double tenant du titre en C1) affronte le géant cairote (vainqueur de la Coupe de la Confédération) dans un duel qui s'annonce passionnant.
  • Le calvaire des commerçants sur la route Abuja-Kaduna 13 février 2020
    Les villes nigérianes d'Abuja et de Kaduna sont distantes de seulement 200 km. L'insécurité sur le tronçon a conduit les autorités à installer une ligne aérienne. Or cette solution n'aide pas pour autant des commerçants.
  • Rester en exil ou rentrer ? Le dilemme des réfugiés burundais 13 février 2020
    Depuis que le parti au pouvoir au Burundi l'a choisi comme son candidat à la présidentielle, les regards se tournent vers Evariste Ndayishimiye. Certains exilés attendent des gestes clairs avant de décider de rentrer.
  • Bombardements alliés à Dresde, 75 ans déjà ! 13 février 2020
    L'Allemagne commémore ce jeudi 13 février 2020 le bombardement, il y a 75 ans, de la ville de Dresde. Un anniversaire marqué par des tentatives d'instrumentalisation de l'extrême droite.
  • Togo : une économie toujours inégalitaire 13 février 2020
    En dépit de bonnes performances sur le papier, l'économie du Togo est loin de profiter à tous les Togolais.
  • Radio Kledu, la radio comme lien social 13 février 2020
    Journée mondiale de la radio, l'occasion d'aller faire un tour au Mali, chez notre partenaire : Radio Kledu.
  • Trois ex-enfants soldats racontent leur nouvelle vie 12 février 2020
    Les Nations unies attirent l'attention sur l'implication des enfants dans les conflits. Certains parviennent à fuir les groupes armés pour commencer une nouvelle vie loin des armes.
  • Qui pour succéder à AKK ? 12 février 2020
    La liste des prétendants possibles à la succession d'Annegret Kramp-Karrenbauer à la tête de la CDU est 100% masculine.
  • Une loi pour éviter le gaspillage des produits invendus 12 février 2020
    En Allemagne, une loi vise à interdire la destruction des invendus et des marchandises retournées par les clients. 
  • Coronavirus : pourquoi l'Afrique n'est pas touchée 12 février 2020
    Alors que près d'une trentaine de pays du monde enregistrent des cas de coronavirus, l'Afrique semble épargnée. Mais cela ne serait qu'une question de temps et le continent se prépare déjà à la maladie.