Baïdy Aribot, 2è vice-gouverneur de la BCRG : ”l’UFDG croit aux vertus du dialogue”

Print Friendly, PDF & Email

La nomination de président du Parti de l’Unité et du Progrès (PUP), Elhadj Fodé Bangoura, au poste de Secrétaire permanent du Cadre permanent du dialogue politique et social en Guinée continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive au sein de l’opinion politique guinéenne. Si certains émettent des doutes quant aux chances de succès des négociations, d’autres, par contre, apprécient à juste valeur cette nomination. C’est le cas par exemple de Baïdy Aribot, 2ème vice-gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG).

« Moi, je veux savoir si Fodé Bangoura est Guinéen ou Chinois ? On a nommé un Guinéen, de surcroît expérimenté qu’on connaît de par sa rigueur. Fodé Bangoura est un homme rigoureux, il a milité dans votre machin-là (le FNDC, ndlr). C’est un gros machin et qui n’a créé que des faux problèmes dans ce pays-là…Prenez le parcours de chacun des hommes politiques ici. Qui n’a pas évolué en dents de scie.», a-t-il martelé.

Plus loin, cet ancien député, sous la bannière de l’Union des Forces Républicaines (UFR), a ajouté ceci : « Je crois que l’UFDG croit aux vertus du dialogue. Tous les partis politiques là qui parlent aujourd’hui, avant même la nomination de Fodé Bangoura, ont demandé le dialogue oui ou non ? Maintenant que le président prend les choses en main et nomme un cadre qui était opposant parmi  vous, que vous avez respecté quand il était avec vous et il n’y a pas de barrière entre vous. Je pense qu’il doit bénéficier, pour un départ, de votre assentiment.». Il l’a fait savoir ce mardi 25 mai sur les ondes de la Radio FIM FM, dans l’émission “Mirador”.

 Mamadou Yaya Barry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.