Baisse de la pluviométrie à N’zérékoré : le service météo pointe la déforestation

Print Friendly, PDF & Email

La région forestière se distinguait des autres régions du pays à cause de l’abondance de la pluie. La saison des pluies s’étendait parfois sur  9 mois.

Mais de nos jours, force est de constater que cette abondance de la pluie est en train de devenir un lointain  souvenir. C’est le cas du mois de juin où le service météorologique a constaté un déficit de pluie, contrairement au mois de juin de l’année passée.

« Cette année, précisément, le mois de juin, il y a eu la pluie mais la quantité a  baissé considérablement.  L’évaporation et la transpiration sont des facteurs les plus importants pour les cycles d’eau. Donc, s’il n’y a pas de bois, ça influence le climat. L’année passée, au mois de juin, il y a eu 231 millimètres cubes  d’eau pendant 6 jours.  Et cette année, au mois de juin, nous n’avons enregistré  que 135 millimètres cubes d’eau. Alors, ce mois de juin est déficitaire par rapport à celui de 2020. Actuellement, la pluie de N’zérékoré se dirige vers le Libéria et la Côte d’Ivoire », a indiqué Sékou Traoré, en service à la météo de N’zérékoré.

Il a par ailleurs appelé  l’État à créer d’autres moyens comme le gaz pour mettre fin à l’utilisation du charbon dans le pays et plus particulièrement dans la région afin de sauver la forêt. Quant aux populations, il les a également invitées à la préservation de la forêt.

 Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’zérékoré

+224 621-94-17-77

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.