Bamako-Conakry: Doumbouya se soucie de la santé du marcheur et veut envoyer une équipe pour l’accueillir à la frontière

Print Friendly, PDF & Email


C’est une information qui vient de nous parvenir à travers un appel reçu par le concerné lui-même.

M. Sékou Salam Tapily, puisque c’est de lui qu’il s’agit, confie  que le président Mamadi Doumbouya se fait du souci par rapport à son âge et lui propose de retester à la frontière, qu’il va envoyer une équipe médicale et la télévision pour l’accueillir et le conduire à Conakry. 

Joint au téléphone , depuis Kouremalé, la première ville de la Guinée à la frontière guinéo-malienne, le courageux marcheur a dit ceci: « le président a appelé le ministre des Affaires étrangères Dr Morissanda Kouyaté qui a appelé aussi notre ambassadeur à Conakry de me dire qu’il s’inquiète beaucoup de mon état de santé vu mon âge. Qu’il veut envoyer une équipe médicale et la télévision pour m’accueillir ici à la frontière et me ramener à Conakry. Il faut dire au président que merci pour l’initiative, mais de ne pas s’inquiéter pour mon âge. S’il le fait, c’est que mon abjectif n’est pas atteint. J’ai donné ma vie pour la consolidation de la paix et la solidarité entre les deux peuples. Pour cela, qu’il me laisse marcher jusqu’à Conakry, je n’ai pas besoin d’être escorté ici à la frontière. Je suis entièrement reconnaissant envers lui mais s’il veut me satisfaire, qu’il me laisse continuer à pied, de ne pas regarder mon âge mais ma foi, ma détermination et l’objectif qui m’anime ». 
Moussa Oulen Traoré

+22391895637

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.